Magazine Internet

Google+ mort ? Mon œil, il est vivant et pétillant !

Publié le 05 mai 2015 par Luca @webconsultant_

Ceux qui préparent les obsèques de Google+ perdent leur temps

Google+ ville fantasme? Mon œil !

Google+ ville fantasme? Mon œil !

Google+ est un échec. Google+ a raté sa stratégie. Google va démembrer Google+. Google+ est une ville fantasme. Les commémorations funèbres du réseau social de Google ne tarissent plus. Pourtant, Google+ me semble bien dynamique et vivant, car :

  1. chaque fois que je partage un post intéressant sur Google+, je reçois bien de + et même des partages, souvent plus que sur Facebook
  2. les posts publiés sur Google+ aident le référencement du site d’où ils proviennent, car ils sont indexés rapidement par Google
  3. publier du contenu sur Google+ est très facile et rapide, plus que sur Facebook
  4. on peut vite effacer et modifier tout contenu publié sur Google+, a différence de Facebook
  5. on peut mieux cibler son public sur Google+ grâce aux cercles
  6. on y perd moins de temps par rapport à Facebook, car on peut nettement séparer les contenus et les activités professionnels de tout ce qui est privé ou loisir
  7. on peut facilement y trouver des posts et des pages professionnelles très intéressantes

Quelques chiffres démontrant la vitalité de Google+

Le fondateur et PDG de Stone Temple Consulting, Eric Enge, a choisi au hasard 516 246 profils Google+ et analysé avec quelle fréquence ils sont affichés, leurs posts publiques, la présence de contenu publique sur leurs pages, et les posts publics dans les 30 derniers jours. Sur la surface, les données semblent mauvaises. pour Google+.  Sur 515 405 valides pour l’étude,90,1 pour cent d’entre eux ne possédaient aucun contenu publique disponibles à tous. Presque 50 000 profils ont été classées comme «membres actifs», et extrapolés pour les 2,2 milliards de comptes sur le réseau, cela signifie qu’il y a plus de 212 millions d’utilisateurs actifs.

niveau de publications Google+

niveau de publications Google+

Mais seulement 50 millions de ces utilisateurs ont posté plus de cinq fois, et moins de huit millions d’utilisateurs ont fait plus de 50 messages publics sur le réseau. Une analyse de l’activité au cours des 30 derniers jours révèle que les taux de soumission sont encore plus bas. 23,4 millions de personnes ont affiché publiquement au cours de la période de l’enquête. Cela signifie que moins de un pour cent des gens ont fait des publications dans les 30 derniers jours.

Au total, Google+ aurait entre six et huit millions d’utilisateurs très actifs sur toute la planète.

niveau de publications Google+ derniers 30 jours

niveau de publications Google+ sur les derniers 30 jours

Pourquoi ces chiffres ne sont pas si mauvaises

Parce que, si on devait appliquer les mêmes critères de calcul pour Facebook, là aussi le nombre d’utilisateurs actifs serait beaucoup moins important que le nombre d’utilisateurs. Qui plus est, le nombre d’utilisateurs qui publient une fois par mois dépassent le 20 millions… Pas si mal, et Google+ va ajouter de nouveaux services.

Quel est votre pronostic pour Google+?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Luca 175 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines