Magazine Finances

Les risques s’accumulent sur la tête des voyageurs aériens

Publié le 02 juin 2008 par Aurélia Denoual

En plus des aléas du trajet en direction des aérodromes, les formalités tatillonnes avant l’enregistrement, les grèves de certaines catégories du personnel, les pannes techniques, les aléas climatiques, en fait les seules acceptables, ils risquent maintenant la panne informatique absolue à l’enregistrement.


Avec des billets en main, on pouvait, en cas de panne informatique, enregistrent les passagers à la main, comme du temps de papa, alors qu’aujourd’hui, avec la dématérialisation des billets, ce ne sera plus possible et en cas de panne, informatique l’embarquement devient impossible.


Certes, les compagnies aériennes réaliseront des économies mais, pour ce qui est des 50 000 arbres qui ne seront pas abattus chaque année pour l’impression des billets, c’est une autre histoire, car les agences qui délivreront les billets devront imprimer des reçus et les candidats voyageurs qui réserveront leurs billets sur Internet voudront aussi en avoir trace en imprimant les confirmations.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aurélia Denoual 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine