Magazine

Al olvido, borrón y cuenta nueva

Publié le 29 mai 2008 par Xavaic

Le vingt-neuvième jour du mois s'achève sans que les gnocchis de pobres (bolita sencilla) aient été goûtées (avec un billet sous l'assiette … Pour encourager les rentrées d'argent dans le foyer). Après avoir résolument suivi la tradition de la chandeleur et d'avoir fait virevolter nos crêpes dans les airs, nous fautons sur les gnocchis. Le sort nous aidera peut être, à moins que notre entreprise décide de briser ses chaînes avec les 35 heures. Et là, je te dis, aux oubliettes les acrobaties des crêpes avec la pièce en argent et les gnocchis le 29 de chaque mois! Car ce sera Crésus et Délicia dans leur château d'Alsace… Mais nous n'en sommes pas là, l'étranger et Xa restent dans la cabane ; La love parade entre notre entreprise et les 35 heures reste gaillarde et … la "fiaca" pour les gnocchis. ( Après tout, c'est un truc de tano non ?)
Le mois de mai s'achève, les allergies attaquent et je me marre de mes observations alertes des éternuements de mon entourage (lorsque je n'en ai pas moi-même… ) Yeux gonflés et qui grattent, truffes rubicondes et suintantes, gorges sèches et picotantes, c'est le pied. Il y a des éternuements refoulés et aigris, d'autres expansifs et graisseux, bref, à chacun son karma. Moi, je ne peux m'empêcher de lâcher un "ahhhhh … concha de lora" car je sais que je devrais me mettre un de ces jours au mascara waterproof.
Suivons le chemin et restons dans mon milieu aquaplouc, je me lamente sur l'échappée d'aire de ma bouée de sauvetage au travail, comprenez que deux poids lourds auquel je tenais, quittent en fin de semaine l'entreprise. " Ce sont toujours les bons qui partent en premier " avant que les rats ne se sauvent du navire… Dit-on ici et là. Xa en a gros sur la patate. Atchoum.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Xavaic 33 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte