Magazine Bien-être

Estime de soi ou confiance en soi, quelle différence ?

Publié le 10 mai 2015 par Helenehug

Estime de soi ou confiance en soi, quelle différence ?

Estime de soi ou confiance en soi, la magie de pouvoir changer son regard sur soi pour retrouver sa confiance en soi et l'estime de soi, c'est possible.

La vie n'a de cesse de nous offrir des cadeaux même dans les pires affres que nous traversons. Savoir tirer parti de son vécu, parfois abominable, douloureux, triste, pour le transformer en pépite d'or est une compétence accessible à tout le monde.

Mais encore faut-il le vouloir, savoir s'accrocher à cette énergie que la vie ne cesse de nous offrir est un potentiel que nous possédons tous en nous. Ce potentiel, sachons le chatouiller pour la plus grande satisfaction de notre estime de soi !

Estime de soi et confiance en soi se présentent

Estime de soi, définition : jugement que l'on a de soi et que l'on porte sur soi

Je m'estime : j'ai de la valeur donc je me reconnais ! Je ne m'estime pas : je ne vaux rien donc je ne me reconnais pas ! Ne pas se reconnaitre c'est se renier. Dure n'est-ce pas de reconnaitre cette évidence !

L'estime de soi se construit et prend ses racines dès la petite enfance. Comment s'établissent les liens entre l'adulte et l'enfant ? L'estime de soi ? Ah et avant il y a la confiance en soi, c'est quoi au fait la confiance en soi ? Voyons...

Confiance en soi, définition : c'est croire en son potentiel et en ses capacités, c'est avoir une connaissance de soi.

J'ai confiance : je suis capable donc je reconnais mes capacités ! Je n'ai pas confiance : je ne suis pas capable donc je ne reconnais pas mes capacités ! En quelle sorte, je suis nul (le) de chez nul ! Eh bien, quelle image ai-je donc de moi ?

Isabelle Filliozat, psychothérapeute, définie quatre étapes indispensables au développement de la confiance en soi :

  1. Acquisition d'une sécurité intérieure,
  2. Une affirmation de ses besoins,
  3. Une acquisition de compétences,
  4. Une reconnaissance par les autres.

La connaissance de soi passe par un travail minutieux d'introspection. Croire en soi, en ses capacités donne confiance en soi. Le doute, la remise en question négative permanente pousse au manque de confiance en soi.

La confiance en soi se développe et n'a de cesse d'évoluer au cours de la vie d'un individu. Elle est particulièrement importante au cours des premières années de l'enfant, mais aussi pendant la période de l'adolescence. La famille et les parents, ou l'adulte qui fait office d'éducateur, jouent alors un rôle déterminant.

La confiance en soi peut aller et venir dans nos vies selon nos expériences heureuses ou malheureuses. La confiance en soi à un impact sur l'. L'estime de soi ne peut exister sans une solide confiance en soi.

Estime de soi et Confiance en soi vous raconte une histoire en direct

Je me revoie enfant, selon l'endroit où je vivais, bon oui j'ai été pas mal ballottée, la confiance en soi a cherché à s'assoir sans jamais vraiment trouver d'assise solide. Que de turbulences ! Et pour cause, placement en famille d'accueil, pension... milieu familial déstabilisant n'ont pas vraiment contribué à la construction d'une solide confiance en soi. Chaque fois que je me croyais en sécurité dans un nouvel univers avec un entourage " bienveillant " (c'était mon ressenti de l'époque) qui ne me connaissait pas, patatras, cela ne durait pas. Cet entourage était vite influencé par l'un de mes parents qui sabotait d'avance ma réputation.

Estime de soi renvoie dare dare confiance en soi au placard...

Saboter ma réputation ? Comment cela peut-il se faire ? Placer très jeune en famille d'accueil pour cause de " caractère indiscipliné ", j'ai été bien sûr cataloguée comme enfant difficile. Les accueillants ne m'ont pas fait de cadeaux.

Pourquoi avoir été placée ? Mal aimée au sein de la cellule familiale, je dirais même que j'étais rejetée au point que je me sentais en trop avec un sentiment de terreur trop souvent présent. Le placement en famille d'accueil était une façon de se débarrasser de ma personne. Mais moi, j'y voyais là une opportunité de vivre normalement en étant moi-même, avec confiance.

Et bien raté ! J'avais été cataloguée d'avance ! Comment voulez-vous que je développe une estime de moi solide dans un contexte pareil ? Ma confiance en moi a été quelque peu ébranlée, aux yeux des adultes, quelle était vraiment ma valeur ? Dure pour un enfant !

Les quatre étapes nécessaires au développement de la confiance en soi, vues plus haut : acquisition d'une sécurité intérieure, affirmation de ses besoins, acquisition de compétences, reconnaissance par les autres n'étaient pas vraiment réunies. Comment m'en suis-je sortie ?

Je n'étais au bout de mes découvertes quant à la nature humaine. Quelques trois, quatre années plus tard, j'ai atterrie tel un paquet en pension. Le même phénomène s'est produit. Accueillie comme une reine le premier jour... ensuite, j'ai vite déchanté.

Me sentant en confiance et honorée, le premier jour étant invité à la table de la directrice de l'établissement pour le petit déjeuner, la confiance en soi comme habit, l'estime de soi revenait en force en mon intérieur. Court instant de bonheur ou j'ai entrevue une nouvelle vie possible se dessinant devant moi...

Coup de tonnerre me rappelant à la dure réalité ! Ma main se dirigeant vers une biscotte, j'entends une voix : " tu ne vas pas commencer à faire ce que tu veux ! " Et pour elle, de me rappeler que les biscottes n'étaient pas pour moi. Habituée à être rabaissée, j'ai accepté sans broncher, me rabattant sur le pain. A cet instant, cependant, un déclic s'est fait en moi. Une fois de plus, le sort se refermait sur ma personne.

Adieu estime de soi, la confiance en soi n'avait pu prendre racine

Rébellion, indignation m'ont fait faire quelques petites bêtises insignifiantes de gosses. Comme piquer un franc (à l'époque) dans la caisse de cette directrice, pour m'offrir des caramels ou me moquer de la religion en m'amusant avec les copines en imitant la messe. Oui, c'était une pension initialement tenue par des religieuses mais bien laïque dans son enseignement.

D'ailleurs, le souvenir me reviens que j'étais souvent puni à faire des lignes par centaines. L'astuce que j'avais trouvée : coincer quatre stylos dans mes doigts qui me permettaient d'écrire quatre lignes en même temps. Efficace ! Résultat de l'estime de soi, pourquoi perdre son temps ?

Dans ce marasme d'éducation ratée, comment ai-je pu développer une confiance en soi et une estime de soi digne de ce nom ? A ce jour, je me le demande encore ! Mais puisque je suis là pour vous en parler, il y a forcément un secret à connaitre. Envie de savoir ? C'est par ici... Rien que pour vous.

Comment ai-je changé le regard sur moi ?

L'estime de soi s'est invitée au pays de la confiance en soi

Après ces épisodes de mon enfance, ne m'ayant pas vraiment permis d'affirmer la confiance en soi nécessaire à l'estime de soi, d'autres épisodes heureux ou moins heureux se sont enchainés. Au fil de mon parcours, j'ai rencontré des personnes me faisant cadeau de paroles porteuses d'espoir et d'avenir. J'ai aussi eu la chance d'entendre des compliments, des phrases me confortant dans mes valeurs et dans ce que j'étais capable d'accomplir. C'est ce qui m'a le plus aidé à devenir ce que je suis maintenant. Au fond de moi a toujours existé cette lueur me guidant vers des possibles réalisables.

Message aux désespérés de la vie : estime de soi cohabite avec confiance en soi

Quel que soit votre parcours, l'espoir d'une vie meilleure est possible. Quel que soit votre histoire, il y a toujours matière à rebondir. Rien jamais, n'est perdu. Tout a sa raison d'être. Facile à dire ? Sans doute, sauf que je vous parle avec mes tripes, avec mon vécu. A vous de cueillir ses fleurs que je vous offre.

Je vous parlais plus haut d'introspection de soi : au lieu de me laisser porter par les évènements de la vie et d'oublier mes passions, mon tempérament d'indiscipliné m'a permis de prendre les commandes de mon existence. Pas facile tous les jours, mais braver les tempêtes forge le caractère !

" Aie le courage de suivre ton cœur et ton intuition. Ils savent ce que tu veux réellement devenir. Le reste est secondaire. " Steve Jobs
Un petit exercice ? Tout petit alors... Pour accueillir Estime de soi et Confiance en soi

Je vous demande de bien vous imprégner de ces phrases et de les méditer : " J'ai confiance en moi, je crois en mon potentiel et en mes capacités, je reconnais ce potentiel et ces capacités que la vie m'a offert ". " Je suis un être unique, j'ai de l'estime pour moi, j'ai une grande valeur, donc je me reconnais en tant que telle ! " Estime de soi et Confiance en soi vous remercie de votre accueil chaleureux.

Estime confiance soi, quelle différence

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Helenehug 387 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine