Magazine France

Loi Macron, loi bidon. Loi Rebsamen… à rien ? (surtout pour les femmes !) #SOSEgalitépro

Publié le 11 mai 2015 par Gédécé @lesechogaucho

Loi Macron, loi bidon. Loi Rebsamen... à rien ? (surtout pour les femmes !) #SOSEgalitépro

Loi Macron, loi bidon. Loi Rebsamen… à rien ? (surtout pour les femmes !) #SOSEgalitépro" En France, en 2015, les femmes touchent 27% de salaire en moins que les hommes, 1 sur 3 travaille à temps partiel, elles sont majoritaires dans les métiers les moins bien rémunérés, aucune femme n'est à la tête d'une entreprise du CAC 40, elles touchent 40% de retraite en moins et 1 sur 5 est victime de harcèlement sexuel en entreprise. "

Un collectif d'associations et de sites féministes lancent à partir d'aujourd'hui une campagne contre le projet de loi " dialogue social " de François Rebsamen, qui " prévoit de supprimer purement et simplement tous les outils de l'égalité professionnelle du Code du travail. "

Le projet de loi Rebsamen supprime en effet l'obligation d'établir un diagnostic de l'égalité dans l'entreprise (Rapport de Situation Comparée*), de négocier sur cette question et pire, rend les sanctions pour les entreprises qui ne respectent pas l'égalité professionnelle... impossibles à appliquer !

Loi Macron, loi bidon. Loi Rebsamen… à rien ? (surtout pour les femmes !) #SOSEgalitéproCette suppression rendrait selon elles impossible l'application de la pénalité financière allant jusqu'à 1% de la masse salariale instaurée par un décret de la fin 2012 à l'encontre des entreprises ne respectant pas leurs obligations en matière d'égalité. Elles protestent également contre la suppression de la commission égalité professionnelle, obligatoire dans les entreprises de plus de 200 salariés

Ce collectif propose une pétition (que j'ai bien sûr signée) sur la plateforme change.org. Parmi les 100 premiers signataires figure Yvette Roudy, première ministre des Droits de la Femme, qui fit voter la loi du 13 juillet 1983 sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Y figurent également les noms de responsables d'associations et de sites féministes aussi divers que MachoLand, Osez le Féminisme, La Barbe, le Planning familial, Femmes solidaires, Elus contre les violences faites aux femmes ...), le numéro un de la CGT Philippe Martinez, des chercheurs et sociologues (Réjane Sénac, Eric Fassin, Rachel Silvera ...) l'élu EELV Julien Bayou, etc etc...

Liste des 100 premières signataires

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gédécé 134609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte