Magazine Santé

RONFLEMENT: Quelques exercices avec la langue pour les réprimer – Chest

Publié le 12 mai 2015 par Santelog @santelog

RONFLEMENT: Quelques exercices avec la langue pour les réprimer  – ChestUne équipe du Massachussetts General Hospital nous enseignait récemment que surélever le haut du corps facilite l’ouverture des voies aériennes supérieures pendant le sommeil. Un conseil tout simple pour réduire les symptômes du syndrome d’apnée obstructive du sommeil (SAOS). Cette nouvelle étude brésilienne révèle que quelques exercices avec la bouche et la langue peuvent réduire considérablement le ronflement. Premières preuves de leur efficacité dans la revue Chest.

Le ronflement est un des symptômes les plus courants associés à l’apnée ou SAOS (syndrome d’apnée obstructive du sommeil). Sa prévalence –autodéclarée- est estimée à 15 à 50% en population générale. Le ronflement est causé par la vibration des tissus mous qui vient obstruer le pharynx pendant le sommeil. Cependant de nombreux ronfleurs ne présentent pas de véritable SAOS. Les auteurs soulignent l’importance de ce  » symptôme  » en santé publique, en raison du risque associé de développement d’apnée, et avec l’apnée de tout un cortège de maladies, en particulier de troubles cardiaques.

RONFLEMENT: Quelques exercices avec la langue pour les réprimer  – Chest
RONFLEMENT: Quelques exercices avec la langue pour les réprimer  – Chest
Les traitements du ronflement primaire sont multiples, allant de mesures de mode de vie comme l’absence de consommation l’alcool ou de prise de sédatifs, la position du sommeil, la perte de poids, ou l’utilisation de dispositifs dentaires, ou le traitement des troubles nasaux, ou encore des chirurgies du palais et des voies respiratoires supérieures. Les chercheurs ont testé une autre thérapie, basée sur des exercices oropharyngés.

Ils montrent que ces exercices oropharyngés, ou de la bouche et de la langue, vont réduire significativement les ronflements.

L’étude a été menée avec 39 patients, âgés de 46 à 59 ans, avec un IMC moyen de 28 (surpoids), répartis pour suivre, soit 3 mois de traitement avec les bandelettes nasales + exercices respiratoires (n=20) ou 3 mois d’exercices quotidiens (n=19). Les patients ont été évalués au début de l’étude et à la fin par des tests de sommeil (Epworth, Pittsburgh) et via polysomnographie complète avec mesure objective des ronflements.

·   Les patients du groupe  » exercices  » présentent une réduction significative des différents scores de ronflement, soit une réduction de 36% de leur fréquence et de 59% de leur puissance.

Mais quels exercices ? (Voir visuel ci-contre)

·   Pousser la pointe de la langue contre le toit de la bouche et faire coulisser la langue vers l’arrière du palais,

·   pousser la langue à plat vers le haut contre le sommet de la bouche, et en appuyant sur la totalité de la langue,

·   forcer l’arrière de la langue contre le plancher de la bouche tout en gardant le bout de la langue en contact avec le fond et les dents de devant,

·   favoriser l’élévation de l’arrière du  » toit  » de la bouche et de la luette en disant la voyelle "A".

C’est donc un traitement non invasif prometteur et sans effets secondaires et facile à  » adopter  » par tous les ronfleurs.

Source: Chest May 07, 2015 doi:10.1378/chest.14-2953 Effects of oropharyngeal exercises on snoring: a randomized trial (Visuel@ American College of Chest Physicians and Vanessa Ieto)

RONFLEMENT: Quelques exercices avec la langue pour les réprimer  – Chest
Plus d’études surle Ronflement, l’Apnée(SAOS)

Lire aussi :APNÉE: Et si la position du sommeil pouvait tout changer? -


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine