Magazine Conso

Les secrets de fabrication des parfums

Publié le 12 mai 2015 par Pascal Iakovou @luxsure

Dans cet essai, Mathilde Laurent nous parle avec talent, précision et humour de son métier de parfumeur dans une maison d’exception.

Elle nous fait découvrir un métier de rigueur, de calculs et de formules, d’essais et d’expérimentations innombrables. Un métier responsable, tant les substances manipulées sont précieuses, rares ou même parfois dangereuses.

Un métier devenu rare aussi puisque seules trois grandes maisons emploient encore un parfumeur.
On se prend à rêver que ce savoir-faire ne s’éteigne pas faute d’artisans. Et si nous n’étions plus capables demain de créer et même de conserver les plus grands parfums.

Capture d’écran 2015-05-04 à 16.44.05

Après avoir exercé son métier chez Guerlain à Paris de 1994 à 2005, Mathilde Laurent devient parfumeur de la maison Cartier, où elle compose notamment des parfums sur mesure.

En 2010, elle remporte le prix des spécialistes et le prix des parfumeurs au Grand Prix du Parfum 2010, pour le parfum Treizième Heure. En 2013, elle est récompensée par les passionnés de parfums français lors de l’Olfactorama 2012, où Déclaration d’un Soir remporte le prix du Grand Masculin 2012. Parmi ses autres créations : Pamplelune ou Shalimar Light (Guerlain), Roadster, Cartier de Lune, Baiser Volé ou La Panthère (Cartier).


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pascal Iakovou 72539 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines