Magazine Politique

A quand la révolution

Publié le 02 juin 2008 par Ghx62

Il y a maintenant un peu plus d’un an, Sarko 1er était élu par les français. Il avait enfin le pouvoir….. de pouvoir exercer…. son pouvoir sur les citoyens du bon peuple français en ayant promis tout au long de sa campagne le relèvement du « pouvoir d’achat », on connait la suite…
En Belgique, il y aura bientôt un an le 10 juin, tous partis confondus, ils nous promettaient aussi à peu près la même chose, augmenter les bas salaires, les allocations sociales, les petites pensions et ainsi augmenter le pouvoir d’achat des citoyens belges et nous aussi, nous connaissons la suite, hélas, mille fois hélas, ils se sont querellés pendant près d’un an, ils continuent à s’invectiver par le biais des médias (journaux et chaînes tv).
Sans tomber dans une forme excessive de misérabilisme, force est de constater qu’ils ont tout faux. Le peuple « gratte » pour arriver à lier les deux bouts, j’ai bien dit « le peuple » car dans une certaine couche de la population, ceux-là, si on leur demande combien coûte un pain, des œufs, du lait, du riz….ils ne savent pas, chez ces gens là, on ne sait pas et pourtant……. ils savent bien, très bien compter !!.
Mais le néolibéralisme capitaliste règne en maître, les partis dit de gauche n’ont plus que le nom, ils subissent la droite pure et dure, ils sont dans les cordes, ils refusent de jeter l’éponge, mais pas par soucis de ceux qu’ils devraient défendre, mais bien pour préserver leurs propres privilèges. Il n’y a pas trente six solutions pour changer la donne …..
Il suffit de se retrouver dans un cercle familial ou d’amis pour entendre les gens se plaindre de l’immobilisme des autorités, de leur ignorance, de leur incompétence, enfin de leur mépris pour le peuple qui les a mis là où ils sont…roulant des mécaniques et faisant rouler leurs rutilantes bagnoles payées par le contribuable, le même contribuable quand il passe à la pompe avec sa petite auto, il remplit son réservoir et vide son portefeuille.
Et pendant ce temps là, les organisations syndicales à travers les différents médias, ressortent les mêmes discours « il faut augmenter le pouvoir d’achat, toujours les mêmes rengaines, mais rien de concret.
Hier encore, un jeune homme me disait,(sans rire) si nous voulons que ça change, il faudra faire la révolution. Jusqu’à présent, les plus pauvres n’ayant aucun moyen de pression puisque par définition, ils n’ont accès à rien. Pas de danger de voir se former un mouvement contestataire digne de ce nom, mais maintenant, c’est la classe moyenne qui ressent la crise que nous vivons. Certainement plus facile à dire qu’à faire, mais une mobilisation générale serait un point de départ et un durcissement de l’action obligerait les Reynders et Co à moins de condescendance envers le citoyen qui remplit sa tirelire…
Le temps est orageux, mon humeur aussi.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ghx62 26 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines