Magazine Conso

Les souks de Marrakech.

Publié le 17 mai 2015 par Lili40

Les souks demeurent l’un des principaux lieux incontournables à visiter de Marrakech. Accessible depuis la place Djema El Fna, un immense labyrinthe de ruelles et de places foisonne de marchandises hétéroclites. Cheminer à travers les souks se révèle un réel plaisir pour la découverte des produits artisanaux. Les étalages abondent de tissus aux teintes chatoyantes. Les épices colorées, les parfums aux senteurs acidulées et les essences de bois réveillent tous les sens.

Les souks, c’est aussi le plaisir de la découverte.

Les souks de Marrakech.
De nombreuses échoppes, débordantes de marchandises artisanales, jalonnent les ruelles des souks. Une multitude de produits panachés et aux senteurs exotiques séduisent le regard. Les essences du bois de thuya, de l’huile d’argan et des épices colorées enchantent l’odorat. Les apothicaires proposent des poudres et des crèmes aux vertus médicinales. La découverte de l’artisanat, de la ferronnerie, de la marqueterie, des cuivres et des bijoux reste un moment inoubliable.

Une véritable hiérarchie existe dans la médina.

Les souks de Marrakech.
Au dédale des venelles abritées par des lattes de bois, les souks se côtoient selon leur production. Par exemple, la criée Berbère se situe près du marché aux légumes. Le souk des peaux de mouton voisine avec celui de la laine, et à proximité se trouve le souk des teinturiers. Au gré des détours, le plaisir reste intact de découvrir la fabrication des objets et de l’artisanat.

La négociation des prix est monnaie courante dans les souks.

Les souks de Marrakech
Le marchandage se pratique naturellement à chaque étalage. Une division par deux ou par trois sur le prix annoncé n’offusque pas le détaillant, bien au contraire. Cela relève de la tradition de débattre du prix.

À l’entrée de la place Djema El Fna, des guides proposent une visite accompagnée à travers les souks. L’avantage, il sait où il va et il aide aux transactions. Attention toutefois, ce n’est pas gratuit. Le plus simple est de se munir d’un plan pour éviter de s’égarer dans la médina.

Il n’est pas rare de se voir offrir une tasse de thé par les commerçants en jalonnant la médina. S’aventurer dans les souks permet de constater l’accueil légendaire des Marocains.

Liliane Quint.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lili40 49 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine