Magazine Science & vie

LE POUVOIR DE L IMAGINAIRE (401) :"Je doute....Donc je suis!...!" (suite 2)

Publié le 18 mai 2015 par 000111aaa

Il m'est impossible de quitter ce sujet " l'Evolution de l'UNIVERS " sans avoir à revenir ( sans doute pour la 47 ème fois) à la mention des deux correspondants principaux qui m'envoient des commentaires sur ce blog :JEAN JACK MICALEF ( soyons anglo-saxons : J.J.M !) et DOMINIQUE MAREAU (D.M)......Dans le cours de ces 9 années de blogs j'ai eu bien d'autres intervenants aussi intéressants, mais ces deux derniers présentent tellement bien deux modèles extrêmes que c'est une chance pour moi de les voir discuter ( sur le mode courtois bien entendu) ......

--------------------------------------------------

Le premier (JJM) se présente en épistémologue ; une branche de la philosophie discourant sur l'origine de la connaissance en général et souvent dédiée à la science......qu' il traite à sa façon ! Et à la question de Leibniz - "Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?" il préfère son inverse - "Pourquoi n'y aurait-il rien, pourquoi l'univers n'aurait-il pas toujours été ?" . Et je n'hésite absolument pas à signaler ses articles ici même, sous le pseudo alexisbacri : " Position sur la Physique et la Cosmophysique contemporaines "..... J'apprécie ses questionnements sur le sujet et il a réussi à les présenter hier dans la synthèse suivante ( copier-coller) " Nous sommes enfin parvenus à poser les conditions qui permettent, non pas une création unique de toute la matière universelle, mais une création permanente. S'il n'y a pas un temps unique, alors la création est perpétuelle : la thèse d'un univers statique et éternel où seul l'espace est incréé peut désormais parfaitement s'accorder avec un cosmos dynamique de création et d'annihilation continue de la matière "

.....Sans doute pensez-vous que cette position est de plus en plus isolée ...Et vous avez tort car je vous rappelle la position de l' illustrissime HAWKINS : " "Parce qu'il y a des lois comme la gravité, l'univers peut et doit se créer lui-même à partir de rien. [...] La création spontanée est la raison pour laquelle il y a quelque chose plutôt que rien, pourquoi l'univers existe, pourquoi nous existons. Il n'est pas nécessaire d'invoquer Dieu pour appuyer sur la touche "on" et faire démarrer l'univers." ( Cf" Une brève histoire du temps ")

--------------------------------------------------------

Le second (DM) maltraite lui encore plus les métaphysiciens , les mathématiciens et les physiciens des modèles Standards actuellement en cours . Mais à la différence de JJM sur la question de l'origine de l'univers il répond en évitant toute la transcendance souvent dissimulée derrière la question du BIGBANG ...Or si celle -ci se situe hors de l'univers et signifie le passage du néant à l'être, elle peut porter tous les noms que vous voudrez et ce ne serait plus alors une question pour la science : Certains répondent à cette question du BIGBANG par Dieu. D'autres le cachent sous le concept de l'Intelligent Design auquel fait écho le Grand Design de Hawking avec sa théorie des milliards d'univers possibles de ED WITTEN .... Ou avancent encore un "principe anthropique" guidant la détermination des constantes physiques, pour permettre l'émergence de l'homme(LINDE).....! D.M ne cherche pas à dissimuler sa réponse derrière des théologies ou des spiritualismes rudimentaires.Son univers est le fruit d'un développement dont le physicien David Bohm est à l'origine : la théorie de l'ordre implicite ( copier-coller) :

" Dans l'ordre implicite (ou implié), l'espace et le temps ne sont plus les facteurs dominants qui déterminent les relations de dépendance ou d'indépendance entre les éléments. Un type entièrement différent de connexions fondamentales est possible, dont nos notions ordinaires de temps et d'espace, ainsi que celles relatives à des particules existant séparément, deviennent des abstractions de formes dérivées d'un ordre plus profond..... " .A partir de cette doctrine D.M propose , lui, un univers de D.M (dark matter!) qui naît d'un néant énergétique ( " ....... l'état stochastique sans masse-espace-temps-spin mais matérialisé par un nombre infini d'oscillateurs 1D dont la résultante spécifique est nulle tout comme la résultante statistique globale des amplitudes.... ") qui n'est désordonné que dans l'attente d'une " pichenette "subquantique duale , a laquelle " l'éternité des temps "ne saurait lui permettre d'échapper ..... Et alors ("...... l'état fusionné (synchronisé, refroidi et donc formant BEC) est une bulle "masse-espace-temps" limitée et se comportant comme un immense oscillateur. L'amplitude actuelle est de l'ordre de 1% de l'amplitude nominale. La limite de cette bulle est complètement décrite et expliquée par la source tachyonique des espaces élémentaires......etc. ")

A suivre

.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


000111aaa 168 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine