Magazine

On respire !

Publié le 01 juin 2008 par Brunetisa
Voici un extrait de Sélection du Reader's Digest de juin 2008 :
"Interview flash de Joseph Osman, directeur de l'Office français du tabagisme.
Sélection : Deux mois après l'interdiction de fumer dans les lieux publics, on observait une baisse de 15 % des infarctus du myocarde. Feu de paille ou diminution durable ?
Joseph Osman : Ce chiffre résulte d'un décompte réalisé par l'INVS (Institut de veille sanitaire) qui collationne les statistiques des urgences de nombreux hôpitaux. Et cela n'a rien d'étonnant : on retrouve sensiblement les mêmes chiffres dans les pays qui nous ont précédés en matière de lutte contre le tabagisme. En Italie, des études ont révélé une baisse de 11,4 % des entrées aux urgences pour cause d'infarctus, en Irlande 14,5 %, en Ecosse 17 %. C'est assez spectaculaire et montre à quel point le tabac est nocif pour le coeur et pas seulement pour les poumons.
Sélection : D'autres pathologies ont-elles vu leur fréquence décroître dans les mêmes proportions ? Par exemple les admissions aux urgences pour crise d'asthme ?
Joseph Osman : Sur l'asthme, on ne dispose pas de chiffres aussi solides que pour l'infarctus. En revanche, nous avons pu observer une diminution des accidents vasculaires cérébraux. Cela reste à confirmer."

Pour arrêter de fumer simplement et sans effort, cliquez ici

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Brunetisa 10911 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte