Magazine Focus Emploi

Votre marque raconte-t-elle la bonne histoire ?

Publié le 21 mai 2015 par Dangelsteph
storytelling de marque

En d’autres mots : est-ce que votre marque déçoit vos clients, prospects ou cibles plus éloignées ? Cela ne veut pas dire qu’elle l’a toujours été, mais le constat est là : elle ne mérite pas ou plus un meilleur sort que ces 73% de marques qui pourraient disparaître dans les 5 minutes qui viennent dans l’indifférence générale.

Plusieurs indices peuvent vous indiquer que votre marque n’est pas en phase avec l’histoire qu’elle est censée raconter :

- Votre marque (et son produit) ne remplissent pas les fonctions qu’elle prétend remplir. Il y a l’emballage, et puis ce qu’il y a à l’intérieur : comme dans un restaurant où on en serait réduit à manger les rideaux parce qu’il n’y rien de bien ragoûtant dans l’assiette. Dans le pire des cas, vous affirmez quelque chose de faux. Dans le meilleur, le problème est que vous vous contentez d’affirmer quelque chose sans le prouver.

- Vous en restez à des termes très généraux, vous êtes dans le vague. Vrai ou non, vous serez soupçonnés de le faire exprès, pour noyer le poisson. Des mots comme “produit naturel”, “suréquipé”, “en réseau”, “leader”… Et rien de concret derrière.

- Vous retouchez beaucoup vos visuels. Votre marque et ses produits ne sont pas assez beaux ? Un peu de maquillage est acceptable, mais quand c’est un ravalement de façade qui devient nécessaire, le problème est plus profond qu’une question de look. 

- Vos icônes sont loin de la réalité de vos produits. Ah, c’est en utilisant vos produits que ce ou cette superbe mannequin qui est votre égérie est devenu(e) te(le) qu’il.elle est ? Vraiment ? Ou plutôt : votre produit est-il vraiment en mesure de produire des résultats spectaculaires ? A propos de correspondance égérie-marque, voici un exemple.

- Vous faites dans la comparaison gratuite. Vous comparez votre marque avec d’autres, parfois directement, parfois de manière détournée et ironique, mais toujours à votre avantage. En fait vous occultez ce qui ne l’est pas, et ce n’est pas fair-play. Attendez-vous à une partie de ping-pong, à ce jeu de publicité comparative.

- Vous utilisez un langage obscur. Des mots ou des sigles qui “font” technique, scientifique ou médical dans leurs sonorités. L’objectif est de faire semblant de dire quelque chose d’important à vos publics, alors qu’en réalité, ce n’est pas le cas.

Vous vous reconnaissez dans ces indicateurs ? Si c’est le cas, même si ce n’est que dans un seul de ces indices, il est grand temps de réviser votre storytelling et l’authenticité de votre marque. Nous pouvons vous y aider.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dangelsteph 367 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog