Magazine

Apprenez à connaître les examens des universités coréennes

Publié le 21 mai 2015 par Rbruderm

Comme partout ailleurs dans le monde, les étudiants coréens pensent que les examens sont importants. Nous vous présentons ici comment les examens universitaires se passent en Corée. Tout d'abord pour entrer à l'université, les lycéens coréens doivent passer le suneung (수능), c'est comme le bac en France. Les épreuves du suneung sont généralement composés de 4 disciplines : le coréen, les mathématiques, l'anglais et une épreuve dite de société qui peut être soit de géographie, d'économie, de sciences naturelles ou d'une autre langue étrangère. Pour les langues, les lycéens peuvent choisir entre le japonais, le chinois, l'allemand, le français, l'espagnol, le russe, le vietnamien, ou l'arabe.

Apprenez à connaître les examens des universités coréennes

L'année universitaire coréenne est divisée en deux semestres. Le premier semestre commence en mars et le second en septembre. Nos semestres comportent quinze semaines de cours et nous y avons deux examens importants. En général, nous avons une première série d'examens à la moitié de chaque semestre, c'est-à-dire en avril et en octobre. Et puis, nous avons des examens en fin de semestre, en juin et en décembre. Après, les étudiants sont en vacances ! Quelquefois, des professeurs peuvent remplacer les examens par des exposés sur différents sujets. Ou encore, ils peuvent nous donner trois ou quatre petits examens pendant le semestre.

On peut diviser les examens des universités coréennes en deux groupes : ceux élaborés commes des questionnaires à choix multiple (QCM) et ceux où l'on nous demande de faire une rédaction. Les QCM sont constitués de questions suivies par quatre ou cinq réponses. Nous devons bien lire la question et choisir une ou deux réponses correspondantes à la question. Mais, tous les examens ne comportent pas que des questions fermées. Il y a aussi des questions ouvertes et l'on doit écrire des réponses manuscrites à une question donnée. Il y a deux types de questions. Celles qui attendent une réponse de trois ou quatre lignes et d'autres où nous devons rédiger une rédaction. Quand on a des examens avec des questions ouvertes, la réponse attendue est conditionnée par l'espace qui suit la question. Ainsi cela peut être un véritable paragraphe ou des réponses courtes d'une à deux lignes. Au contraire, quand on doit faire une rédaction, il est obligatoire de rédiger une introduction, un développement et une conclusion. Pour cet exercice, les professeurs nous demandent un minimum de dix lignes.

Les étudiants coréens ont, également, accès à des cours sur Internet. De cette manière, ils peuvent étudier ce qu'ils veulent, d'autant plus que cette méthode offre de nombreux cours optionnels. Mais, même en suivant ces cours à distance, les étudiants doivent passer des examens de la même manière que pour les autres cours réguliers. Et, peut-être vous voulez savoir comment nous passons les examens pour les cours sur Internet. La réponse est simple : nous les passons aussi sur Internet ! Il nous est aussi possible de chercher ce que l'on ne sait pas dans nos livres.

Quand nous commençons la période des examens, les étudiants rentrent tard chez eux et ils restent à l'université. Quelques étudiants y passent même des nuits blanches ! Pour que les étudiants puissent travailler, chaque département ouvre leurs salles de cours 24 heures sur 24. Et, pour les encourager, les associations des étudiants leur offrent de temps en temps des petits soupers.

Après ces durs moments, les étudiants reçoivent leurs résultats. Alors que les universités françaises notent leurs étudiants sur une échelle de points de 0 à 20, les universités coréennes notent de F jusqu'à A+. Lorsque vous obtenez A+, cela correspond à une note équivalente à 16/20. C'est vraiment difficile d'obtenir A+ dans un cours, mais ce n'est pas impossible, et dans chaque classe, il y a toujours quelques étudiants qui réussissent à avoir cette bonne note.

Apprenez à connaître les examens des universités coréennes

Les étudiants coréens sont en train de passer leurs examens.

C'est normal de penser que des examens en Corée sont un peu plus compétitifs que ceux en France, car les universités pratiquent ce que l'on appelle l'évaluation relative. Cela veut dire que la note moyenne d'un cours doit obligatoirement se situer autour de B. Cela signifie que si certains étudiants sont très bons et obtiennent A+, les enseignants doivent mettre des mauvaises notes aux autres étudiants pour que la moyenne de la classe ne dépasse pas B. Mais, les étudiants coréens travaillent aussi avec ardeur pour obtenir un bon job et pour atteindre leurs buts. En ce moment même, où vous lisez cet article, les étudiants sont en train d'étudier pour mieux savoir.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rbruderm 5039 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte