Magazine

La gloire de Monfils, le château de Nadal.

Publié le 02 juin 2008 par Marbor

Apres des 1/8emes de finale epoustouflants, les Franais ont, comme nous le prevoyions, totalement sombre en . En fin de compte, seul un fran: Monfils la grandissime, Monfils le sauveur, Monfils, tout simplement Monfils. Non, vous ne vous trompez pas: a la redaction on aime l'ironie. Nous savions que Benetteau et Mathieu auraient du mal. Le premier n'a pas demerite. En perdant en trois sets, certes, mais trois set accroches, Julien a ete a l'image des Franais ces derniers jours: meritant mais au final, perdant. Mathieu a lui ete d'une grande betise dans le jeu. Dominant dans l'echange, il n'avait jamais l'audace de monter au filet lorsqu'il avait mis son adversaire hors de portee. Alors que le point lui ete offert, il gaspillait ces bons coups a jouer par des fautes grossieres. Peut-etre que sans ces dechets vraiment surprenants pour un joueur de ce niveau, le match aurait ete plus a son avantage. Mais pas de supputation. Nous pouvions prevoir son echec. Il nous suffisait d'ecouter les fines analyses des consultants de France Television: Mathieu va gagner parce que Djokovic est trop fort et reussi tout en ce moment. Il faut avouer qu'a la redac', nous n'aurions jamais trouve cet argument tous seuls. Cette annee n'aura pas ete la bonne. Nous donnant toujours l'impression de ne pas passer loin, il finit toujours par perdre mais jurant de revenir l'annee prochaine.

Autre Fran: Chardy. Face a un redoutable Espagnol (un de plus), la nouvelle coqueluche du tennis franais a ete a la hauteur, mais a manque de sang froid et de reussite dans les moments chauds. Avec la possibilite de conclure les trois set, le jeune frenchie peut avoir bien des regrets, mais aussi beaucoup d'espoirs pour la suite. Peut-etre n'a-t-il pas reussi l'exploit de Tsonga, mais il aura malgre tout reussi l'exploit d'eliminer la bete noire de Federer et tete de serie n: Nalbandian et un enorme cogneur en la personne de Tursunov. Mais l'adversaire du jour etait un redoutable defenseur et un magnifique serveur. Tres complet, Almagro etait trop fort pour Chardy, a bout de force, bien qu'il ait garde son coup droit destructeur. Llodra a lui ete bon mais sans plus contre le jeune letton Ernest Gulbis. Sans avoir jamais reellement inquiete l'une des grosses revelations du tournoi, le Parisien a essuye la un nouveau revers dans le tournoi de l'annee pour tout joueur franais.

Vous comprenez bien: tous se sont bien defendus mais tous ont perdu. Tous: Monfils. Le seul qui ait un jeu desagreable a regarder a reussi a faire dejouer son adversaire du jour: Ljubicic. Avec un jeu lent, monotone mais tres genant a renvoyer, il a fait plier le guerrier croate et ce en quatre sets. Au prochain tour, la tache sera ardue face a Ferrer. La les grandes balles liftees ne suffiront plus. Il faudra sortir le grand jeu. Ne soyons pas pessimistes, mais meme en nous forant nos n'arrivons pas a croire a un miracle, pas de cette envergure. Encore quelques jours d'espoir, a rever d'une demie finale face a l'ogre Federer. Mais si la defaite venait a se preciser, l'armada franaise reviendrait l'an prochain et essaierait de reediter la performance: avoir cinq joueurs en 1/8eme de finale de Roland Garros. On croirait que c'est presque mieux que la victoire finale.

Justement pour le titre final, on risque bien de retrouver les numeros 1, 2 et 3 mondiaux: Federer, Nadal et Djokovic. Pour le quatrieme demi finaliste: logiquement Ferrer, sauf surprise... Ce n'est pas faire de chateau en Espagne que de dire que Nadal est bien parti pour rester maitre de son fief de TerreBattue.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marbor 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte