Magazine Athlétisme

Un entraînement universel !

Publié le 02 juin 2008 par Lagafr

Vous êtes comme moi, vous avez des objectifs (faire un 10k, un semi etc.) et vous cherchez partout le meilleur programme d’entraînement pour atteindre ce but ! Matt Fitzgerald vous explique sur le site de runner’s world que ce n’est pas forcément la bonne technique ! Si vous avez un certain niveau, vous pouvez vous entraîner toute l’année avec un programme universel (ou générique, c’est un terme à la mode) et préparer ensuite en 4 semaine un 5K, un 10k, un semi ou un marathon avec un entraînement plus spécifique. C’est génial, cela vous permet presque de décider de la course que vous voulez préparer en fonction de votre envie du moment. Qui n’a pas rêvé de cela ?  Le secret :  un programme solide et complet à base de 25-30miles par semaine (soit 40-48Km quand même…) en continu toute l’année sur 5 séances par semaine en ne se ménageant que de très faibles périodes de repos. En gros vous êtes affûté toute l’année comme une lame de rasoir, dynamique comme un ressort comprimé prêt à bondir sur une course quelqu’elle soit après 4 petites semaines de programme adapté. Ceci n’est donc pas à la portée de tous et en particulier à la portée de débutants. Il faut pouvoir au moins courir l’équivalent d’un marathon toute les semaines en 5 séances parfois 4 mais de façon ponctuelle. Autant dire que dans cette configuration, la course à pied occupe le plus clair de vos pensées et de votre temps libre.

Alors le programme magique :

lundi : 3-5 miles cool (60-70% FCMAX selon moi) + 4×10 secondes de sprint en côte.

mardi : 1 mile cool, + 2-3 miles à allure seuil ou semi-marathon puis 1 mile cool.

Mercredi : repos (c’est le jour des enfants)

Jeudi : 5 miles cool avec 5 accélérations de 30 secondes en fartlek à allure 5K ou un peu plus

Samedi  : repos (et le septième jour le seigneur se reposa…)

Dimanche : 9 miles (soit environ 15 bornes) cool.

Vous essayez cela toute l’année et ensuite Matt vous propose des programmes de 4 semaines pour préparer des courses spécifiques (voir le site de runner’s world).

J’aime bien l’idée derrière cela, un programme universel qui permet ensuite de terminer l’entraînement par 4 semaines en fonction des objectifs. Il faut vraiment redire que cela ressemble à de l’entraînement de pro (5 sorties par semaine toute l’année), c’est donc normal que l’on puisse préparer toutes sortes de courses avec le fond que l’on s’est construit ainsi. Si certains d’entre-vous essayent qu’ils nous fassent profiter de leurs sensations et de leurs résultats.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lagafr 23 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines