Magazine France

@Alkanz, le site d’un réac homophobe en habit de marchand du temple…

Publié le 24 mai 2015 par Gédécé @lesechogaucho

@Alkanz, le site d'un réac homophobe en habit de marchand du temple...

@Alkanz, le site d’un réac homophobe en habit de marchand du temple…Ceci n'est pas un cornichon.

Beaucoup de journalistes méconnaissant profondément le sujet s'obstinent à qualifier Al-Kanz de blog. Pour moi, bien que c'en fut un en effet à ses débuts, c'est maintenant un vrai site, l'un des plus connus et fréquentés de la communauté musulmane francophone. Il est d'ailleurs régulièrement interviewé ou cité par la presse et les télévisions nationales. Son créateur, Fateh Kimouche, nous dit wikipédia, a créé en 2008 la société Hidaya Group sous forme de SARL unipersonnelle afin de développer ses activités. Il s'agit donc d'une activité commerciale, qui se veut lucrative.

Il semblerait d'ailleurs que Fateh Kimouche tente de se positionner également sur le créneau très porteur de la finance islamique. Un libéral pur jus donc. En apparence seulement, et seulement sur le registre économique et financier. Car pour ce qui concerne son positionnement personnel, politique, idéologique, moral et religieux, c'est selon moi un pur réac, ce que je vais démontrer plus bas. Et je me devais donc de lui consacrer un billet pour lutter contre, comme toute autre adversaire politique de droit commun. Si j'emploie ce dernier terme, c'est que le créateur d'Al-Kanz semble profiter d'un régime spécial, préférentiel, dans ma famille politique. Sous prétexte de racisme et de stigmatisation des musulmans dans notre notre pays, de manière plus aigüe encore depuis les attentats " djihadistes " de ce début d'année, il est de bon ton à gauche de se rapprocher des musulmans, histoire de démontrer probablement qu'on n'est pas raciste. Al Kanz bénéficie de ce régime de faveur auprès de plusieurs blogueurs et twittos influents. J'ai moi-même été abusé, je l'avoue humblement, par certaines de ses prises de position, notamment vis à vis de Dieudonné, dont il a eu le courage de dénoncer le racisme exacerbé. Mais heureusement, un ami blogueur, Thierry, de CSP m'a mis en garde contre ce sournois là. Sur le moment, je l'ai mal pris, car je ne faisais que relayer un tweet dont j'étais d'accord avec le contenu... Je lui ai donc probablement demandé d'aller se faire f.. voir ailleurs. Mais c'est alors que j'ai appris son homophobie caractérisée, que j'ignorais. Aussi, j'attendais le bon moment, et d'avoir collecté suffisamment de matière pour consacrer un billet à ce petit réac communautaire, fut-il musulman, ce dont je me fous royalement. Je veux avoir la liberté d'appeler un chat un chat, et un serpent, ce qu'il est. Car derrière un apparent humanisme de façade, j'entends démasquer le réactionnaire qu'il est, et l'adversaire idéologique et politique qui se dissimule derrière la façade. C'est une grossière erreur, cher(e)s journalistes, de considérer par facilité qu'il s'agit d'un représentant caractéristique de la communauté musulmane française. Ce monsieur pratique en effet un islam qu'on pourrait qualifier de littéral. De nombreux musulmans de France ne se reconnaissent d'ailleurs pas dans son rigorisme et sa propension à désigner ce que serait ou non un bon musulman, et dans son obsession pathologique du halal.

Ainsi Amal, jeune cadre parisienne, ne se reconnaît pas dans ce qu'elle appelle " l'orthopraxie " diffusée par Al-Kanz. Bien que musulmane pratiquante, elle est gênée par ce discours. " C'est le site préféré de mes cousines ", sourit-elle." Je trouve bien qu'il existe, parce qu'il répond clairement à un besoin pour une certaine catégorie de musulmans, mais je n'en fais pas partie. "

L'islam sur Internet ? Parfois " flippant "

" Vouloir "halaliser" tout ce qui bouge, ça n'a pas de sens ", abonde Malika, une jeune diplômée, également pratiquante." Il ne faut pas croire que ce blog représente tous les musulmans de France. "La jeune fille évite de toute façon de s'en remettre à Internet quand il s'agit de religion. " Chercher un truc sur l'islam sur Internet, c'est comme taper tes symptômes sur Doctissimo ", plaisante-t-elle. " C'est rarement utile, souvent flippant. " (source)

Haoues Seniguer, Chercheur au Groupe de Recherches et d'Études sur la Méditerranée et le Moyen Orient (GREMMO) et Maître de conférences en science politique à Sciences Po Lyon nous met lui aussi en garde contre ce site et son auteur :

Al-kanz, qui est un site perçu comme radical, y compris par des personnes de sa propre communauté religieuse, cultive une obsession de la pureté absolue au nom d'une conception ultra rigoriste du Halal. Fateh Kimouche a descolarisé ses enfants ; il refuse la présence de sa femme au milieu de ses amis masculins ; il refuse de serrer la main d'une femme, il pourfend la mixité, etc. Claude Askolovitch, qui semble apprécier et être apprécié de al-Kanz et de N. Ennasri, livre à leur sujet, dans son ouvrage Nos mal-aimés. Ces musulmans dont la France ne veut pas, des informations dignes d'intérêt. À notre connaissance, ils n'ont émis aucune réprobation ou formulé le moindre démenti public aux affirmations suivantes:Fateh Kimouche : " Un musulman rigoriste et blogueur sur la toile pieux et rigide décomplexé (...), p. 12 ; (...) Il est bigot comme pas permis (...) ou orthodoxe, ou orthopraxe (...) Il ne scolarise pas ses enfants, pour leur épargner la bêtise de la promiscuité (...) Je ne rencontrerai pas sa femme, qui reste pour moi un mystère; elle est coach, m'a-t-il dit. Et après? Il ne donne pas suite à mes tentatives ", p. 237-238

Derrière l'humanisme de façade, il apparait que ce Fateh Kimouche n'est en outre guère différent de nos cathos intégristes " de souche " et de nos militants d'extrême droite rassemblés dans la Manif pour tous, dans ses combats politiques apparents. Il a ainsi ouvertement milité contre le mariage pour tous, comme l'indique ce lien. Rien que le titre de l'article en dit long sur le positionnement : Les musulmans dans la cité : un enfant = un papa + une maman. Ailleurs, le Monsieur s'effraie de ce que " l'idée d'un nouveau kiss-in resurgit sur Facebook, cette fois devant la grande mosquée de Lyon. " .. et va jusqu'à souhaiter les mêmes réactions violentes que lors du même type d'événement devant la cathédrale Notre-Dame de Paris en 2010. Il n'y aurait donc pas de musulman(ne)s homosexuel(le)s, en France ? Quelle hypocrisie, et quelle étrange obsession homophobe !

Un twittos que j'interrogeais sur le réseau social a eu en outre la gentillesse de m'apporter les matériaux suivants, qui viennent compléter le portrait de cet être visiblement exquis, et bien de droite... :

@Alkanz, le site d’un réac homophobe en habit de marchand du temple…@Alkanz, le site d’un réac homophobe en habit de marchand du temple…@Alkanz, le site d’un réac homophobe en habit de marchand du temple… @Alkanz, le site d’un réac homophobe en habit de marchand du temple…@Alkanz, le site d’un réac homophobe en habit de marchand du temple…@Alkanz, le site d’un réac homophobe en habit de marchand du temple…@Alkanz, le site d’un réac homophobe en habit de marchand du temple…@Alkanz, le site d’un réac homophobe en habit de marchand du temple…... Et voilà le travail. Et encore, je n'ai pas creusé davantage sur son site. Sinon, nul doute que j'aurais trouvé d'autres perles démontrant son engagement contraire à nos valeurs communes. Maintenant, vous ne pourrez plus dire que vous ne savez pas. Et venant de moi, on ne pourra pas dire en outre (comme cela est facile chez certains pour couper à toute critique) qu'il s'agit là d'une attaque raciste ou islamophobe. Les faits, rien que les faits. Ce mec est un réac homophobe et bien de droite, et je le fais savoir. Faites passer.


Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • [CLASSEMENT 2017/2018] - 50 à 41

    50 - VIDA - SAISON 1 (NEW)La relation entre deux soeurs américaine d’origine mexicaine était un sujet qui aurait pu facilement tourner au vinaigre mais par... Lire la suite

    Par  Delromainzika
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • [Critique] PAPILLON (2018)

    [Critique] PAPILLON (2018)

    21 Août 2018 Gilles Rolland CRITIQUES 0 commentaire Partager la publication "[Critique] PAPILLON (2018)" FacebookTwitter Titre original : Papillon Note:... Lire la suite

    Par  Onrembobine
    CINÉMA, CULTURE

A propos de l’auteur


Gédécé 134609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte