Magazine Auto/moto

Porsche 911 GT3 R 2016 : Une voiture de course

Publié le 24 mai 2015 par Critiqueauto
Porsche 911 GT3 R 2016 : Une voiture de course

Pour obtenir l’homologation de certaines courses, une voiture doit être en version pour la route, ce qui n’est pas toujours évident pour les constructeurs. Or, Porsche s’en sort très bien dans ce segment avec sa célèbre 911. Néanmoins, cette fois-ci, on fait plutôt référence à l’ultime version du bolide allemand, soit la 911 GT3 RS. La déclinaison sportive de cette dernière, qu’on peut affectueusement appelée la GT3 R, n’est pourvue d’aucun isolant, d’aucun catalyseur, bref, tout ce qui ajoute du poids ou limite les performances d’une quelconque manière.

On peut reconnaître la 911 GT3 R 2016 grâce à son immense aileron arrière, sa carrosserie élargie, toutes les ouvertures qui servent à récolter de l’air frais ainsi que sa splendide peinture. La Porsche 911 GT3 R ne sont pas légaux sur la route, ce qui veut dire qu’à 485 000 $ l’unité, c’est un plaisir qui coĂťte cher la minute. Oh, et avant que j’oublie, pour cette dernière somme, vous n’avez droit qu’à la voiture. Il vous reste donc à trouver une équipe technique, un camion pour le transport et des commanditaires si vous pensez en avoir besoin.

Des chevaux déchaînés

Ce qui distingue la Porsche 911 GT3 RS des autres 911 de haute instance, c’est son moteur atmosphérique. En ce qui concerne la GT3 R 2016, la puissance a été portée à 500 chevaux, et ce, sans l’aide de turbocompresseur pour une cylindrée de 4.0 litres seulement. Le tout est relié à une boîte manuelle séquentielle à 6 rapports.

Poids/puissance

Tout est question de rapport poids/puissance en matière de course automobile, mais à travers tout cela, il faut aussi s’assurer que la voiture est bel et bien capable de supporter la force G et la pousser du vent à laquelle est sera soumise. C’est pourquoi la nouvelle Porsche 911 GT3 R 2016 à gagné quelques centimètre en longueur et que sa carrosserie et son châssis sont majoritairement composés de fibre de carbone et d’aluminium. La Porsche 911 GT3 R est également pourvue d’un nouveau radiateur à l’avant, ce qui permet d’abaisser son centre de graviter. Tous ces éléments coĂťtent cher à produire, j’en conviens, et c’est d’ailleurs ce qui explique le prix aussi élevé de la Porsche 911 GT3 R 2016 qui près du double d’une Porsche 911 GT3 RS.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Critiqueauto 4696 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines