Magazine Conso

Envie #61 : Les 8 bonnes raisons de lire “Insatiable” de Meg Cabot

Publié le 25 mai 2015 par Ma Wishlist @fuckinprincesss

meg cabot

Vous commencez à me connaître, j’adore écrire, des nouvelles, des poèmes, des paroles de chansons mais ce que vous savez peut-être moins c’est que j’adore également lire. Je lis en moyenne deux livres par mois parfois plus quand je suis vraiment en forme.

Je suis assez éclectique dans mes choix de lecture. J’aime les romans ésotériques. Je suis fan du personnage de flic franc-maçon Antoine Marcas développé par Giacometti et Ravenne, les livres de Raymond Khoury ou de Dan Brown.

J’adore aussi les romans fantastiques. Je suis en adoration devant l’écrivain Charlaine Harris et plus particulièrement sa série intitulée “La communauté du Sud” dont est tiré “True blood”. J’ai bien sur lu les “Twilight”, les “Hunger Games” et autres “Divergente”.

Je dévore également les romans tirés de faits réels et de vécu, je les trouve souvent plus percutants et plus touchants. Et évidemment, j’aime aussi les bouquins girly comme la série “L’accro du shopping”, les livres de Lauren Weisberger ou encore ceux de Meg Cabot dont je vais d’ailleurs vous parler.

J’ai découvert cette écrivain américaine par le biais de son personnage de Heather Wells, une pop star ruinée par sa mère dont le père est en prison et qui finit par trouver un emploi de superviseur dans un dortoir universitaire de New York, qu’elle a développé dans une série de 5 romans qui commence par  “Size 12 is Not Fat” ou en français “Une (irrésistible) envie de sucré” et se termine par “The Bride Wore Size 12″ ou “Happy End !”. Si vous ne les avez jamais lu alors je vous les conseille absolument ! C’est plein d’humour, bien écrit et les intrigues meurtrières sont très bien pensées. Bref ils se lisent quasiment tout seul. Mais aujourd’hui ce n’est pas de cette série dont je vais vous parler mais de celle d’ “Insatiable” qui est parfaitement dans l’air du temps puisqu’elle parle entre autre de vampires…

La série “Insatiable” est constituée de deux tomes : “Insatiable” sorti en 2011 et “Insatiable : incisif” sorti en 2012. Et pour vous inciter à vous plonger dans la lecture de cette mini série voici ma liste des 8 bonnes raisons d’y succomber :

1 – Meena, l’héroïne est une vraie battante. Une femme forte avec ses envies et ses convictions. Elle n’est pas revêche mais elle ne se laisse pas marcher sur les pieds.  Elle a du caractère et j’aime beaucoup ça. Exit la mollassonne du style Bella de Twilight qui se laisse un peu avaler par les évènements.

2 – Meena a aussi un don particulier qui l’entraîne dans des situations parfois compliquées. Elle peut prédire comment les gens vont mourir. Pas évident à assumer comme “pouvoir” mais elle s’en sort plutôt pas mal. Cette particularité lui apporte un peu plus de piquant.

3 – Comme toutes les filles Meena espère un jour rencontrer un mec “bien” et c’est ce qui va lui arriver. Beau, grand, ténébreux, riche, fort et mystérieux, le mec parfait enfin presque mais ça je vous laisse le découvrir par vous-même.

4 – La petite chanceuse a aussi un deuxième prétendant assez sexy également. Un peu l’opposé de son “adversaire”. Un peu plus rustre et moins doué pour les relations personnelles mais quand même pas mal. Le gros plus de ces deux personnages masculins, c’est qu’ils ne sont pas lisses. Chacun à ses imperfections qui font de lui ce qu’il est. En tout cas, avoir deux “amoureux potentiels” aussi différents mais tout aussi charmants qui n’en rêverait pas ?

5 – A l’inverse de pas mal d’histoires qui ont fait récemment succès en librairie les histoires d’amour de Meena ne sont pas parfaites comme c’est souvent le cas dans la vraie vie. Rien n’est évident et surtout rien n’est gravé dans le marbre. Une relation, ça bouge, ça évolue, ça peut parfois prendre un chemin inédit bref ça vit !

6 – Les deux romans sont plutôt bien écrits. C’est léger, pas prise de tête, simple et parfois même assez cocasse. Bref ils se lisent sans effort.

7 – Le monde des vampires est revisité. L’auteure ne s’est pas contentée de reprendre les caractéristiques des vampires, elle a aussi inventé une histoire, des familles, des attributs, des origines bref un nouvel univers autour de ces créatures “chauve souris”. C’est rafraichissant.

8 – Et surtout les deux fins sont déroutantes. A chaque fois je me suis imaginée un certain scénario dans ma tête sur le final de l’histoire et à chaque fois je me suis complètement trompée ! Et ça pour moi, je pense que c’est la raison number one qui m’a fait aimé ces bouquins, la surprise !

Si jamais vous les avez lu ou si vous allez les lire, n’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé.

signature

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ma Wishlist 3582 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines