Magazine Asie

La province du Guangxi

Publié le 25 mai 2015 par David Brun @DietTuina

Le Guangxi (chinois simplifié : 广西壮族自治区 ; chinois traditionnel : 廣西壯族自治區 ; pinyin : guǎngxī zhuàngzú zìzhìqū), en zhuang: Gvangjsih Bouxcuengh Swcigih), orthographe dans certaines transcriptions anciennes : Kouang-Si, est une région autonome de la République populaire de Chine. Elle est officiellement appelée région autonome Zhuang du Guangxi, mais la population Zhuang n'y forme qu'un tiers environ de la population. Située sur le golfe du Tonkin, à la frontière du Viêt Nam, elle est nettement moins dynamique économiquement que la province voisine du Guangdong à l'est.

La région paraît peuplée, à l'origine, par un ensemble de groupes tribaux connus en Chine comme les Cent Yue (Baiyue).

Elle est intégrée à la Chine pendant la dynastie Qin.

En 214 avant l'ère commune, le général Zhao Tuo établit un royaume distinct à Panyu, aujourd'hui Guangzhou, le royaume des Yue du Sud, ou Nanyue, avec une politique de colonisation et de sinisation, " L'harmonisation et le rassemblement Cent Yue " (和集百越). La Dynastie des Yue du Sud, ou Dynastie Zhao, dirige jusqu'à son effondrement en 111 avant notre ère, lors de l'expansion han vers le sud.

Pendant plus de vingt siècles, les minorités soumises se sont révoltées. La dernière grande révolte date du XIX e siècle, avec le soulèvement de JinTian (1851), commencement de la Révolte des Taiping.

Avec l'effondrement du gouvernement central, à la fin de l'empire, plusieurs jeunes généraux activistes ont essayé de diriger la région : Lu Rongting du Kuomintang, Li Zongren sous les ordres du premier dirige la région à partir de 1923.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les Japonais ont occupé une partie de la province. L'Opération Ichi-Go s'y déroula en partie. En 1945, la province est redevenue du Kuomintang, jusqu'en 1949, lors de la constitution de la République populaire de Chine par le Parti communiste chinois. Le PCC a finalement accordé l'autonomie aux minorités.

Au Guangxi, la Grande famine a commencé avant le Grand Bond en avant (1958 - 1961) : les réquisitions de céréales excessives y ont provoqué des milliers de morts de faim dès 1955.

Le cannibalisme a été pratiqué durant la Révolution culturelle au Guangxi. Il a été l'objet d'une enquête de l'écrivain chinois Zheng Yi en 1986 et 1988 sur des événements survenus en 1968. Le résultat de son enquête dans cette province, publié sous le titre de Stèles rouges : du totalitarisme au cannibalisme, est accablant pour les autorités locales, qui ont laissé faire. Zheng Yi décrit des scènes de cannibalisme et affirme qu'au moins 10 000 personnes sont tuées et mangées en Chine durant cette période. Ce nombre est à mettre en relation avec les 100 000 morts estimées au total dans le Guangxi.

Situé au sud du pays, le Guangxi est limitrophe avec les provinces de Yunnan à l'ouest, Guizhou au nord, Hunan au nord-est, Guangdong au sud-est et avec le Viêtnam au sud-ouest.

Subdivisions administratives

carte#Nomchinois
Hanyu PinyinZhuangPopulation
(2010)
La province du Guangxi
Villes-préfectures

Source : Communiqué sur les données importantes du sixième recensement national de Chine en 2010

La province du Guangxi

La région autonome de Guangxi a un climat subtropical.

L'économie est essentiellement agricole. La province est connue pour ses cultures en terrasse. On trouve ainsi de nombreuses petites exploitations rizicoles morcelées. On trouve aussi du thé et des cultures maraichères. L'exploitation du bois est aussi un axe important. En revanche, bien peu d'industries comparée aux autres provinces côtières. L'industrie est très traditionnelle, comme par exemple, la production de briques et de tuiles pour la construction.

La province du Guangxi

La ville de Guilin, située sur la rivière Li, est célèbre en Chine et dans le monde pour ses paysages exceptionnels.

Le village de Yangshuo est devenu une destination prisée par les touristes étrangers, particulièrement pour sa rue occidentale.

Le Xian autonome dong de Sanjiang et les Ponts du Vent et de la Pluie de l'ethnie dong, dont le Pont de Chéngyáng.

Le Xian autonome de diverses nationalités de Longsheng, La Colonne Vertébrale du Dragon et ses rizières : Longji, Ping'an.

La vieille cité de Huangyao.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


David Brun 18258 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines