Magazine Culture

Critiques Séries : Orphan Black. Saison 3. Episode 6.

Publié le 25 mai 2015 par Delromainzika @cabreakingnews

Orphan Black // Saison 3. Episode 6. Certain Agony Of the Battlefield.


Le meilleur épisode de la saison 3 d’Orphan Black c’est bien évidemment celui-ci. La réussite de cet épisode, on la doit en grande partie au départ d’un personnage emblématique que l’on suit depuis le début : Paul. Il y a quelques bons moments cette année mais pas suffisamment pour parler d’une excellente saison. La mort surprise de Paul est une occasion en or pour redéfinir les limites de la saison et surtout ses enjeux. En effet, dans cet épisode on se sépare de Paul mais pas seulement car d’autres personnages pourraient bien avoir disparus par la même occasion (comme le suggère la scène finale). Je pense que c’est le genre d’épisode que j’attends de la part d’Orphan Black car il parvient à tout pousser et à délivrer quelque chose d’assez efficace et surtout terrifiant par la même occasion. C’est un épisode qui passe d’une intrigue à une autre avec une fluidité assez étonnante alors que certaines intrigues n’ont rien de bien importantes. Et pourtant. Je pense à Helena qui décide (enfin) de dire au revoir à son scorpion afin de revenir chercher Sarah (qui a eu le temps de s’évader grâce à Paul). Mais ce n’est pas la seule chose qui en apparence ne sert pas à grand chose. Comme Delphine qui fait son retour dans les bras de Cosima. Ce sont des scènes qui n’apportent rien en apparence et pourtant…

Car le fait que Helena prenne conscience de quelque chose est un élément important qui l’associe un peu mieux à son histoire. Car elle a des problèmes qui lui sont propres, surtout psychologiques mais aussi physiques. On passe aussi rendre un petit coucou à Rachel grâce à la présence de Félix. Ce dernier est un peu mieux intégré à la saison grâce à cet épisode alors qu’il est presque en roue libre avec l’envie de retrouver sa soeur, Sarah. C’est une façon intéressante de remettre le personnage au coeur de la série et Orphan Black en a vraiment besoin. Orphan Black a aussi besoin de Sarah et cette dernière est mise en scène de façon très différente de ce que j’avais pu imaginer au départ. Elle est toujours au milieu de la base, attachée et heureusement que Paul est là pour lui donner un coup de main et l’aider à s’échapper. Si elle va réussir à s’échapper à la fin de l’épisode, cela n’aurait pas pu se faire sans de bonnes confrontations avec les membres restants de l’organisation Castor (et notamment notre très chère « mère », toujours aussi folle à souhait). Il y a de la détresse chez chacun des personnages de la série, même Rachel, qui a absolument envie de sortir de l’enfer dans lequel elle se retrouve, comme si elle espérait que les autres allaient l’aider. Sauf que Rachel a fait des conneries et qu’elle en paye maintenant les conséquences. Rien de plus.

Cosima de son côté ne cherche pas vraiment à répondre aux questions de la saison. Les codes génétiques c’est sympathique mais je préfère largement ce que la série fait avec sa relation avec Delphine. C’est tout de même beaucoup plus mignon. Ensuite il y a Alison qui est probablement le personnage le plus amusant de la saison. La scène avec son mari à sauter sur le lit était grandiose. C’est un grand moment de légèreté dans un épisode pourtant assez sombre. Cela dénote avec tout le reste et c’est peut-être ce qui fait de ce moment une vraie (et grande) réussite. Tatiana Maslany relève dans cet épisode le défit d’être au four et au moulin, dans presque toutes les scènes de l’épisode avec toujours autant de personnages et personnalités différentes à incarner. C’est fou comme le talent de cette actrice n’a de cesse de me surprendre (même avec des scènes médiocres). Ce que je me demande maintenant c’est ce que compte nous réserve le prochain épisode car celui-ci était une très bonne surprise et qu’il nous embarque bien au delà de ce que j’avais imaginé au départ. Je n’aurais jamais pensé que cette saison allait tuer Paul mais la mort de ce dernier, qui se fait au milieu de flashbacks tendres et touchants, est quelque chose qui promet donc de changer une partie de la série. C’est beau et peut-être un peu trop court mais cela fait son effet.

Note : 9/10. En bref, le meilleur épisode de la saison.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18110 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte