Magazine High tech

Facebook lance un système d’alerte AMBER au Canada

Publié le 25 mai 2015 par _nicolas @BranchezVous
Facebook lance un système d’alerte AMBER au Canada Québec

En cette Journée internationale des enfants disparus, Facebook Canada annonce son nouveau système unique de diffusion d’alerte AMBER en collaboration avec les autorités policières des différentes provinces canadiennes.

Les utilisateurs de Facebook pourront désormais voir apparaître dans leur fil d’actualité les alertes AMBER liées à la disparition d’un enfant lorsque la zone de recherche identifiée se trouve dans leur secteur géographique. Non sans rappeler l’application Alerte AMBER QC lancée l’an dernier, cette initiative utilisera ainsi la portée et l’étendue de Facebook pour demander de l’aide auprès de la population.

Puisque les premières heures de la disparition d’un enfant sont cruciales pour retrouver la victime, on ne peut que saluer le déploiement d’une telle initiative.

«Nous savons que lorsqu’un enfant est porté disparu, la chose la plus importante que nous pouvons faire est de rendre l’information publique le plus rapidement possible», a déclaré Jordan Banks, chef mondial de la stratégie verticale et directeur général de Facebook Canada. «En partageant sur Facebook la bonne information avec les bonnes personnes au bon moment à l’aide d’alertes AMBER ciblées, nous espérons réunir les enfants disparus avec leur famille encore plus rapidement.»

Bien entendu, puisque les premières heures de la disparition d’un enfant sont cruciales pour retrouver la victime, on ne peut que saluer le déploiement d’une telle initiative.

Déploiement d’une alerte AMBER sur Facebook

Lorsque le service de police d’une province confirme qu’un cas est qualifié pour une alerte AMBER, le signalement est acheminé directement à Facebook pour des fins de diffusion. Parmi les renseignements qui y seront affichés, on retrouvera le nom de l’enfant, sa photo, sa description et, le cas échéant, toute information relative au suspect, incluant son numéro de plaque d’immatriculation.

apercuamber

La zone ciblée pour chaque alerte est également déterminée par les forces de l’ordre, et le nombre d’alertes que verront les utilisateurs de Facebook dépendra de la quantité d’alertes en vigueur dans leur région. Il est à noter cependant que les alertes AMBER sont généralement très rares.

Ces dernières années, beaucoup d’internautes ont utilisé les réseaux sociaux afin de partager de l’information à propos d’enfants disparus. Le communiqué cite l’exemple de la petite Victoria de Trois-Rivières, qui a été ramenée à ses parents au lendemain de sa disparition, après que quatre jeunes aient vu la photo de la suspecte dans leur fil d’actualité, puis alerté les autorités.

À noter que le système d’alerte AMBER au Canada est identique avec celui-ci lancé aux États-Unis le 13 janvier dernier. Selon l’entreprise, depuis son déploiement, au moins un enfant enlevé a été retrouvé grâce à cette initiative.

Selon la Gendarmerie Royale du Canada, entre 2003 et 2012, 96% des enfants qui ont été le sujet d’une alerte AMBER ont été retournés sains et saufs à leur famille.

Enfin, si vous détenez un indice ou toute information qui se rapporte à la description diffusée lors d’une alerte AMBER, n’hésitez pas à communiquer avec le 911.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


_nicolas 159485 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine