Magazine Info Locale

sur mon île "pour de rire"

Publié le 26 mai 2015 par Pjjp44

Je loge dans un phare en terre.
Le paradis en somme
si j'en crois les prophètes de la profession.

Certes.

Pas autant de marches à gravir.
 Pas autant de vue d'ensemble.
Pas autant de...
Pourtant moi-aussi je veille au grain.
Du moins, j'essaye, parce que contrairement à ce qu'on pourrait s'imaginer, à l'extérieur, il existe bel et bien des récifs qu'il vaut mieux éviter, des tempêtes à anticiper, des tourbillons de folie (et pas qu'en début de soirée), des gros temps comme devant où il s'agit d'assurer ses arrières.
Bref tout un tas de perturbations atmosphériques pas vraiment notifiées dans le manuel et
auxquelles il faut réagir en ses armes et conscience.

Je loge dans un phare en terre qui brille tout seul dans la nuit de ses feux de détresse, de ses S.O.S.

mais  parfois juste à la lueur d'une bougie pour l'intime qui se dessine en clair-obscur.

Cela fait  déjà quelques temps... que je monte  et redescend les escaliers et j'en connais tous les recoins, les bruits, les grincements dedans et ses terrains vagues dehors.

Mon phare, il en a vu d'autres, et il en verra forcément encore...

Il porte en confidence les stigmates de ses locataires de passage, aventuriers perdus qui ont vu de la lumière,  losers de la côte , besogneux de la vie...

Je loge dans un phare en terre qui n'est pas du genre commère.

Il garde pour lui toute ses "calamités" d'jeunes, ses barcasses en perdition, ses peines de coeur, la misère banale et tellement quotidienne brûlant ses ailes au système Détresse.

Je loge dans un phare rempli d'histoires sur le tard et quand la nuit s'endort enfin , faut pas croire.. avec ma tasse de thé, fidèle compagne,  sur mon ile  "pour de rire" je guette encore...

je veille.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pjjp44 391 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine