Magazine Ebusiness

3/4 des dirigeants préfèrent LinkedIn

Publié le 26 mai 2015 par Cyril Bladier

Linkedin professional network

Il y a 5 ans seulement, être présent sur LinkedIn était suspect. On se méfiait de ces cadres ou dirigeants qui mettaient leur profils sur un site à l'époque encore très orienté carrière. Puis, on a commencé à admettre que finalement avoir des collaborateurs qui réseautaient, qui utilisaient LinkedIn comme outil de communication ou de prospection n'était finalement pas inintéressant. Mais, on restait au niveau des équipes et peu d'équipes de direction s'intéressaient à l'outil.

Plus récemment, les boards de plusieurs entreprises (y compris celles du CAC40) se sont intéressés à cet outil et à la présence que pouvaient y avoir leurs collaborateurs.

En revanche, même si de nombreux dirigeants français y sont présents (Gérard Mestrallet, Jean-Paul Agon, François-Henri Pinault...) de manière assez basique (photo trop petite, 0 contact, URL non réécrite, à la 3° personne...), très peu ont décidé de s'y intéresser réellement et d'en faire un outil de communication, à l'exemple de Carlos Ghosn (qui fait partie du programme LinkedIn influencer avec plus de 500 000 followers).

En revanche, dans le top du Fortune 500, les choses sont totalement différentes.

En effet, selon une étude récente de Weber Shandwick, 80% des dirigeants du TOP 50 de 2014 ont une présence sur Internet (1/3 seulement en 2010). Ils privilégient le site de leur entreprise (2/3), puis YouTube (1/3). Moins de 30% sont sur les réseaux sociaux et LinkedIn arrive bien avant Twitter ou Facebook.

CEO et Social Media : la synthèse en 1 image :

CEO and Social Media

La vidéo, un must-have du dirigeant

La vidéo, c'est un message clair, de l'émotion et cela se partage. 3 avantages indéniables. L'usage de la vidéo par ces dirigeants a triplé entre 2010 et 2014. Plus de 50% de ces dirigeants apparaissent dans au moins une vidéo, que ce soit sur leur site ou sur YouTube. Les sujets? Relations investisseurs, commentaire des résultats, événements sectoriels voire réponses aux clients.

Intérêt des réseaux sociaux pour les CEO?

Partager de l'information, impact positif sur la réputation de la marque, caractère innovant.

Le pourcentage de ces dirigeants présents sur LinkedIn a quadruplé depuis 2012. Ce qui fait de LinkedIn de loin leur réseau préféré. C'est l'"entry network".

73% des CEO du Fortune 500 qui ne sont présents que sur 1 réseau social sont sur LinkedIn. Les 3/4 de ceux du Top 50 qui y sont, sont des "LinkedIn influencer". 

Twitter et Facebook viennent loin derrière (10% pour Twitter et plus aucun sur Facebook). Sur Twitter, ils mettent des liens vers un blog, vers des articles, leur site ou des photos. Ils s'adressent davantage à l'extérieur qu'à leurs employés.

Toute l'étude est ici : Fortune 50 CEO and Social Media.

Et l'infographie ci-dessous : Fortune 50 CEO and Social Media infographic

Cyril Bladier


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cyril Bladier 1483 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte