Magazine Médias

Spy (Ciné)

Publié le 26 mai 2015 par Bigreblog

Hello tout le monde!

Non, vous ne rêvez pas, me voici avec le premier article cinéma du mois (si on ne compte pas le TFMA), et ceci le 26 du mois. Je suis une chiffe-molle.

Bref, pour la Pentecôte, nous sommes donc allés la famille et moi au ciné pour voir en avant-première un film qui avait l’air ma foi assez bidonnant, avec un casting étonnant, et par le réalisateur de Bridesmaids.

Cliquez donc, je vous promets que c’est spoiler free!

Spy, c’est l’histoire de Susan Cooper, employée de la CIA éperdument amoureuse de Bradley Fine, l’agent dont elle occupe l’oreillette depuis des années. Le jour où Bradley disparait, Susan décide de devenir agent de terrain pour démasquer Reyna, une fifille à papa en passe de vendre une dangereuse bombe nucléaire…

a1

Quand on voit sur l’affiche d’un film « d’espionnage » un combo de Melissa McCarthy et « par le réalisateur de Bridesmaids« , on ne peut que comprendre qu’on est en passe de passer un bon moment de rigolade. Et comment!

L’humour potache rappelle bien évidemment le film sus-mentionné, ainsi que les beaux jours des Scary Movie, sans être toutefois aussi vulgaire que l’un ou que l’autre. L’humour y est en fait bien mieux dosé, avec une énorme part d’auto-dérision de la part du casting, et aussi une bonne dose d’humour so british.

On ne s’ennuie littéralement jamais.

Susan est un personnage finalement comme vous et moi, comme nous pourrions être si nous étions fans d’espionnage et que l’homme de nos rêves se volatilisait sous nos yeux. Ce qui est vraiment pas mal parce qu’on s’identifie assez facilement à elle. Notamment au vu de qui est l’homme de ses rêves. *wink wink*

Passons donc au casting.

Melissa McCarthy, ancienne Suki de Gilmore Girls (je l’ai connue là et je l’adore depuis); et semble-t-il muse de Feig, incarne donc Susan Cooper, notre héroïne. Elle est tour à tour tordante et touchante, et son personnage est vraiment génial.

a1

Miranda Hart, cette grande folle british issue de sa propre série Miranda ou de Call the Midwife (en gros, je la connais, et probablement pas vous :P ) incarne Nancy, la collègue et copine de Susan. Elle est juste sa-vou-reuse.

Rose Byrne, elle aussi issue de Bridesmaids, mais aussi de X-Men First Class ou encore Mariage à l’anglaise (ou elle se tapait Simon Baker, la pétasse) interprète Reyna, la « méchante » du film, qui en fait est une vraie pouffe. Pas trop loin de l’Helen de Bridesmaids, en fait. Son duo avec McCarthy est juste génialissime.

Jason Statham, le grand, le fort, le beau Jason Statham, incarne quant à lui Rick Ford, l’un des meilleurs agents de la CIA et, croyez-moi, on se demande comment il a pu devenir ça. Un vrai boulet. Le pire des boulets que vous ayez jamais vus. Auto-dérision puissance 8 milliards le mec. Le meilleur personnage by a mile.

a1

Et enfin, Bradley Fine, le bogoss à la Zames Bond, est incarné par Jude Law. Le Mec avec une majuscule quoi. Il arrive à l’écran et le premier mot qui te sort de la bouche c’est un « Salut » bien susurré. Rrrrrrr… Lui aussi, auto-dérision puissance 8 milliards. Jouer avec son statut de sex symbol n’est pas donné à tout le monde. ;)

a1

Je citerai aussi les personnages d’Aldo, l’Italien bien cliché; ou encore Anton, qui ne fait que passer mais qui laisse un souvenir indélébile. Ah, et aussi un super caméo d’un rappeur bien connu. :)

Bref, Spy est une parodie, certes, mais surtout une comédie qui fait du bien par où elle passe. A voir!

Note: 8,25/10 (scénario: 7/10 (il a fumé, le monsieur)jeu: 10/10 (auto-dérision parfaite)BO: 8/10 (ou comment reprendre tous les codes du film d’espion)comédie: 8/10)

a1



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bigreblog 1726 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte