Magazine High tech

Un brevet de Samsung suggère un téléphone pouvant se transformer en ordinateur portable

Publié le 26 mai 2015 par _nicolas @BranchezVous
Un brevet de Samsung suggère un téléphone pouvant se transformer en ordinateur portable

Pour plusieurs d’entre nous, notre vie est contenue dans notre téléphone intelligent. Imaginez maintenant si cet appareil pouvait remplacer réellement notre PC…

C’est du moins ce que suggère une demande de brevet déposée par Samsung dévoilé cette semaine par le United States Patent & Trademark Office. Bien entendu, le concept au sens large est loin d’être nouveau. D’ailleurs, avec Windows 10, Microsoft permettra aux détenteurs de Windows Phone de poursuivre leur expérience mobile sur un écran, avec clavier et souris, sans le moindre PC à l’horizon.

L’appareil mobile inséré deviendra alors le «cerveau» du PC, pouvant propulser à la fois Android et Windows.

On imagine que ce sera la même technologie, voire une technologie très similaire, qui sera employée ici. Selon le concept décrit dans le brevet, l’utilisateur pourra insérer son téléphone ou sa tablette dans un quai empruntant la forme d’un ordinateur portable, muni d’un écran et possiblement d’un pavé tactile. Le processeur de l’appareil mobile inséré deviendra alors le «cerveau» du PC, et l’unité pourra à la fois être propulsée par Android et Windows.

Dans le cas où le simili portable est muni d’un pavé tactile, l’écran du téléphone ou de la tablette pourrait alors servir de deuxième écran. Si par contre Samsung choisit de fabriquer un produit dépourvu de pavé tactile, l’écran tactile pourrait logiquement le remplacer.

Un aperçu de l'interface, tiré du brevet en question (Image : The Verge).

Un aperçu de l’interface, tiré du brevet en question (Image : The Verge).

On souligne également dans la documentation que d’autres systèmes d’exploitation pourraient être utilisés à la place d’Android ou de Windows, mais il n’est pas surprenant de voir Samsung (ou toute autre entreprise en fait) travailler à partir des deux systèmes d’exploitation qui dominent l’industrie.

Ce n’est pas non plus comme si Samsung n’avait aucune expérience dans ce type d’intégration. On a qu’à penser à que l’Activ Q, une tablette lancée en 2013 qui pouvait basculer entre l’environnement Windows et Android au besoin.

Bien entendu, ce n’est pas parce que Samsung a déposé un brevet décrivant un concept que l’entreprise se voit dans l’obligation de fabriquer le produit concerné. N’empêche, il s’agit d’une étape importante (et généralement nécessaire) avant de commercialiser quoi que ce soit.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


_nicolas 159485 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine