Magazine

Honteux…

Publié le 03 juin 2008 par Lawrence Desrosiers
Les navires-prisons secrets des États-Unis
Une organisation non gouvernementale (ONG) britannique accuse Washington de détenir dans des « prisons flottantes » des suspects arrêtés dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Le Royaume-Uni est également impliqué pour avoir permis le stationnement de ces navires dans ses eaux territoriales.
L'existence des navires-prisons avait déjà été révélée par diverses sources, allant des déclarations de militaires américains au Conseil de l'Europe, en passant par les commissions parlementaires et les témoignages d'anciens prisonniers.
Le président Bush avait annoncé en 2006 la fin de cette pratique. Or, selon le rapport de l'organisation de défense des droits de l'homme Reprieve « ONG britannique qui offre une représentation légale aux prisonniers dont les droits sont ignorés. Les avocats de Reprieve sont particulièrement actifs aux États-Unis », depuis la fin 2006, plus de 200 prisonniers auraient été transférés vers des pays peu regardants en matière de droits de l'homme.
P.-S. : Je suis d’une grande naïveté. Je n’en reviens tout simplement pas, c’est la première fois que j’entends parler de ce genre de chose. Il faut avoir l’esprit retors et malhonnête pour utiliser des prisons flottantes, créer des zones du genre Guantanamo et oser faire la morale aux autres pays sur la liberté et le respect des droits de l’homme. Il y a des gens sur cette planète dont la conscience est gélatineuse.

Lo x

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lawrence Desrosiers 1990 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog