Magazine Voyages

Le site de réservation Estérel - Côte d'Azur

Publié le 03 juin 2008 par Jlboulin @etourismeinfo

Régis Courvoisier, Directeur de cette structure, nous a adressé il y a quelques temps le communiqué de presse lié à la mise en ligne de son nouveau site afin d’avoir un retour en ligne.

Cette structure associative est soutenue par les Offices de Tourisme du Territoire, un syndicat mixte ainsi que les 14 communes du territoire, un bel exemple de mutualisation a priori !
Les sites locaux de Fréjus, Saint-Raphaël, … persistent bien entendu, mais renvoient vers Estérel – Côte d’Azur dès qu’il s’agit de réserver.


La page d’accueil est graphiquement réussie, moderne, bien qu’assez classique, avec son bandeau d’illustrations animées, son menu principal en onglet, 6 produits d’appel en centre de page illustrés par une vignette graphique, et 4 blocs d’accès pratiques sur la droite aux codes couleur agréables, bien que non repris par la suite.
La première entrée du menu, “Destinations”, n’est qu’anecdotique et présente les différentes communes, leur histoire et patrimoine, passage obligé de la mutualisation ! C’est par la suite que s’affirme la volonté principale du site, vous vendre les prestations touristiques locales : vous cherchez des promotions, une idée cadeau pour votre maman, vous jouez au golf, faites du cheval, du ski nautique, voulez bronzer, randonner, venez en couple, en famille, cherchez un camping, un hôtel 4*… il y en a pour tous les goûts, et c’est assez bien organisé.

Il y a cependant cette satanée rubrique “Infos pratiques”, qui comme à son habitude mélange tout et n’importe quoi, de l’accès aux territoires aux restaurants, en passant par une sous-rubrique “Sortir” où l’on trouvera pêle-mêle cinémas, bowlings et cybercafé. J’ai presqu’envie de dire, tout ce qui peut vous intéresser pour passer un bon séjour, mais qu’Estérel – Côte d’Azur ne peut pas vous vendre (mais je conviens que c’est un peu “peau de vache” !!).
Toutefois, l’absence totale d’ouverture sur les richesses des territoires voisins vient quelque peu accréditer cette méchante thèse…

Du côté de la navigation secondaire, à droite, on trouve logiquement un moteur de recherche directement sur les hébergements, la possibilité de s’abonner à une newsletter malheureusement sans possibilité d’en savoir un peu plus sur son contenu (en visualisant les récents exemplaires), sa périodicité, son format d’envoi (e-mail, pdf, …). La rubrique “Pratique” (à ne pas confondre avec “l’invertébrée” Infos Pratiques) renvoie vers de la doc en téléchargement, une galerie photos qui pêche au niveau de son affichage, de son dynamisme lorsque l’on voit ce que l’on peut faire aujourd’hui avec les outils gratuits 2.0, et un lien vers la carte Météo France du Var. On n’oublie pas cependant de vous rassurer quant à la réservation en ligne, ce qui est plutôt bien vu, et renforcé en bas de page par des contenus concernant les engagements qualité, sécurité et confiance. Capital lorsque l’on sait qu’une procédure de résa sur deux s’interrompt par une rupture de confiance de l’internaute dans le processus !

Alors, le système tient-il ses promesses ? De mon point de vue, pas totalement, et je m’en explique :

  • tout d’abord, les prestations en dehors de l’hébergement ne donne guère lieu qu‘à un formulaire de pré-réservation ;
  • la réservation en ligne d’hébergement aboutit sur une fenêtre où n’apparaissent qu’un récapitulatif succinct de votre commande, et trois logos de cartes de paiement sans autre explication : le genre de choses qui conduiront probablement certains internautes à interrompre le processus ;
  • les fiches de présentations des prestataires sont insuffisamment détaillées, et s’ouvrent en pop-up : bien souvent une seule photo en vignette, un descriptif limité, un graphisme bien moins abouti que le site lui-même, aucune localisation géographique (cette donnée capitale est d’ailleurs absente de l’ensemble du site), bref, rien de très séduisant.

On dispose d’un accès en anglais, et en chinois mandarin qui souffrent néanmoins d’un léger bug en page d’accueil : le centre de la page (les 6 produits d’appel) s’affiche dans la langue précédemment consultée ! Un second clic sur la langue désirée vous mènera vers la bonne version.

En conclusion, il reste probablement un travail de fond à mener auprès des prestataires locaux pour que le site puisse tenir sa promesse de réservation en ligne, et une amélioration notable des fiches descriptives afin qu’elles suscitent davantage de séduction. Le graphisme agréable de la page d’accueil n’est malheureusement pas maintenu sur l’ensemble du site. L’utilisation de multimédia, d’albums photos et d’illustrations mieux mis en scène pourraient d’ailleurs fortement y contribuer. La cartographie dynamique et interactive est totalement absente, ce qui sera pénalisant lorsque l’on sait l’importance de ces données aux yeux de l’internaute. Enfin, comme exprimée il y a quelques jours sur ce blog, peut-on encore ignorer la volonté contributive des touristes, en terme d’avis, de photos, de bons plans ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jlboulin 68606 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine