Magazine Focus Emploi

Madeinlu, la webdesigner Creads made in Shanghai

Publié le 29 mai 2015 par Creads @creads

Arrivée en France en 2002 alors qu’elle ne parle pas un mot de Français, le parcours de Madeinlu, webdesigner de la communauté Creads est jalonné de succès et la graphiste impressionne par sa persévérance.

  • Une particularité ? « Le chocolat : le sucre m’inspire :-) »
  • Kinesthésie : Madeinlu a besoin de bouger pour avoir des idées, donc en fait quand elle joue à Guitar Hero ou à Dancestar Party, elle travaille !
MadeinLu

L’espace de travail de Madeinlu : une véritable jungle

De l’architecture chinoise à la french touch du webdesign

Madeinlu s’est formée à l’architecture d’intérieur à Shanghai « la ville sur la mer ». Il y a 13 ans, elle décide de partir à la découverte du monde.

J’avais envie de partir de Chine et le choix de mon pays d’adoption s’est fait rapidement. La France est un pays qui donne envie, il est inspirant. A Paris, il y a une énergie créatrice et de nombreux artistes et graphistes talentueux.
J’ai donc intégré le master en création et édition numérique de Paris VIII. A la suite de mes études, j’ai trouvé un emploi assez facilement comme webdesigner pour un portail internet. Je réalisais les bannières, l’habillage graphique, les mailings…Malheureusement, il a fermé un an plus tard.
madeinlu myfab.00

Madeinlu est repérée sur les réseaux sociaux

Le profil bilingue chinois-français de Madeinlu séduit une marque de design.

C’est l’un des fondateurs de Myfab (un site de vente d’objets design, NDLR) qui m’a repérée sur linkedin. Il m’a proposé de monter une équipe graphique à Shanghai. Donc pendant trois ans, j’ai vécu dans ma valise entre Paris et Shanghai. C’était génial. J’ai embauché deux graphistes et une retoucheuse photo. J’organisais les shootings de présentation des produits.
Après trois ans, le bureau de Shanghai a malheureusement fermé ses portes. Et mon périmètre de poste a été réduit en conséquence. J’ai commencé à m’ennuyer.

madeinlu 3.00

La webdesigner est un peu geek

Sa passion lui ouvre des portes inattendues et lui permet d’enrichir ses compétences.

Je suis fan de jeux vidéos et d’applis mobiles. Cette passion m’a permis d’être démarchée par une startup de jeux vidéos numériques et d’applis mobiles pour un poste de directrice artistique. J’ai beaucoup appris pendant ces deux années d’expériences dans un univers fascinant : créer des personnages et des univers, c’est magique.

Devenir freelance ou comment voler de ses propres ailes

En 2013, Madeinlu fait le point sur ses compétences et réalise qu’elle a désormais un book riche et une belle expérience. Elle prend la décision de se lancer en indépendant.

La recherche de clients a été difficile au début. C’est à ce moment-là que j’ai découvert Creads, au moins l’étape de démarchage est gérée pour moi.
Depuis, je me suis construite une belle clientèle avec des récurrents (une marque de lingerie et une de bijoux) et des ponctuels. Mon activité marche bien, financièrement, je n’ai plus besoin de Creads.

madeinlu the kooples.00
Creads pour élargir ses compétences et se perfectionner

L’usage de la plateforme Creads par Madeinlu a évolué au gré de ses besoins. Elle utilise aujourd’hui le site pour élargir son domaine de compétences et pour s’inspirer.

Je participe ponctuellement sur des projets qui me bottent pour enrichir mes compétences. Ca me permet d’élargir mon spectre de compétences. Je réalise principalement des logos, c’est particulier en graphisme et je me suis améliorée depuis mes premières participations.
Actuellement, je participe à un projet élite de création d’appli mobile. J’adore car ces projets demandent beaucoup de réflexion : je travaille et j’apprends en même temps.
La plateforme est aussi un lieu virtuel de rencontres d’autres talents. Je le parcours comme un lieu d’inspiration, pour saisir l’esprit ou le concept des autres créatifs de la communauté. Ca me permet d’ouvrir les yeux sur tout ce qu’il me reste à apprendre, je me dis que le monde est grand. C’est stimulant.

Ses sources d’inspiration : Il s’agit de trois architectes qui m’inspirent au quotidien.

  1. Rem Koohaas, un urbaniste néerlandais pour sa théorie innovante des espaces et des formes. Il a, entre autres, réalisé le projet Euralille, le Checkpoint Charlie de Berlin et le Guggenheim Museum de Las Vegas.
  2. L’architecte français Jean Nouvel pour ses contrastes forts comme sur l’extension du Musée Reina Sofía de Madrid, l’Institut du monde arabe et sa façade à moucharabiehs ou encore la Fondation Cartier à Paris et sa façade toute en transparence.
  3. Zaha Hadid,une architecte irako-britannique, figure du mouvement déconstructiviste pour ses volumes et la féminité de ses réalisations l’Opéra de Canton, le JS Bach Music Hall à Manchester ou encore la piscine olympique de Londres.

Rejoignez, vous aussi, la communauté de 50 000 créatifs. De nombreux projets vous attendent.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Creads 8495 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte