Magazine Info Locale

PAPI La Rochelle Des protections presque invisibles

Publié le 29 mai 2015 par Blanchemanche
#LaRochelle #Xynthia #Papi

De la Motte-Rouge au Bout-Blanc, la Ville a acté son choix d’installer des murets de défense s’intégrant dans le paysage urbain.

Des protections presque invisiblesHier soir, la Ville a présenté les solutions pour défendre le Gabut et la Ville-en-Bois de la submersion marine© PHOTO PASCAL COUILLAUDa.lanoelle@sudouest.frA la construction d'un ouvrage géant dans le chenal pour stopper la houle, comme a proposé un riverain, la Ville a acté une série de protections adaptées à chaque secteur. Cinq ans après le passage de la tempête Xynthia, des solutions pour lutter contre la submersion marine ont donc été trouvées. Au mois de septembre dernier, une première réunion publique avait eu lieu pour partager idées et propositions avec les riverains du Gabut et de la Ville en bois, dans le cadre du Papi (Programmation d'actions et de préventions des inondations). Hier soir, il s'agissait de présenter officiellement ces solutions devant une centaine de participants, dans un amphi de la fac de lettres.Murets et talusLe défi était grand pour les experts mandatés par la Ville. Comment concilier ouvrages techniques et paysages classés dans ce secteur qui comprend aussi bien des commerces que des résidences ? Au vu des conclusions, il en résulte un savant dosage de murets, de talus, de portes amovibles et de bâtardeaux. Ainsi, le long des quais du Gabut, côté commerces, les ouvrages seront pivotants et se relèveront manuellement. Parfaitement intégrés aux terrasses, ils seront invisibles des touristes et des clients. Le projet ne prévoit pas de défense autour de la Maison du Vieux Port, histoire de ne pas oublier le risque. En revanche, il y aura bien un muret sur les anciennes lignes des remparts entre la Tour Saint-Nicolas et l'ancien parking en friche. Côté mer, les bords à quai seront élargis. À la demande générale, de nombreuses assises et une aire de jeux pour enfants seront installées. Une ligne de défense se poursuivra jusqu'aux portes d'écluse qui seront relevées. La première portion de l'avenue Michel-Crépeau sera rétrécie et rehaussée. La Ville en profite pour créer une piste cyclable à double sens. En continuant vers la station météo du Bout Blanc, le projet prévoit un système de talus enherbé pour casser la houle, un jardin littoral en forme de butte ou encore un belvédère.Reste maintenant à fixer un calendrier. La ville entend déposer très vite son dossier devant les services de l'État. Au mieux, il faudra compter six mois d'instruction. Des fouilles archéologiques au pied de la Tour ne sont pas à exclure. Les travaux pourraient être entrepris début 2016 et devraient durer entre un an et demi et deux ans.

"Xynthia, quelles protections pour demain"

http://www.ville-larochelle.fr/prevention-securite/risques-majeurs/xynthia-quelles-protections-pour-demain.htmlPublié le 28/05/2015  par http://www.sudouest.fr/2015/05/28/des-protections-presque-invisibles-1933641-1391.php

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blanchemanche 29324 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte