Magazine Culture

The Boy Next Door, S1Ep02

Publié le 03 juin 2008 par Davidous

Lundi 7h
Putain de réveil !!! Je vais en cours/j’y vais pas ? Allez on se motive : ça fait longtemps que j’ai pas vu Monsieur Beaulieu. Il fait beau : jean/polo (col relevé), le reste sera dans l’attitude.

Lundi 8h30
Arrivée à l’école : Hi Dude, sympa ta coupe de cheveux (pour une soirée année 80), Hum, salut Béné, jolie ta nouvelle jupe (dommage que tu sois un soupçon trop enrobée pour ce genre de modèle) ! Deux trois poignées de main, un grand smile, une petite attention pour chacun : Mon modèle : Steve dans sa grande période au début de Beverly Hills.
Début des cours_ Milieu des cours _ Fin des cours.
Sortie : Une soirée demain ? Hum, faut que je vois ; points positifs : Diane, Helena, Margot, Anne, Julie and co _ points négatifs : y’aura Emma et y’aura Emma … So we’ll see.

Lundi 18h
Bilan de la journée : néant, rien de bon et de la fatigue en plus.
Je m’écroule sur mon lit, regarde mon plafond, pense à Elle … Mon portable vibre, texto d’Emma : t’as pas encore compris que c’était pas à toi que je pensais !, je crois qu’elle a pris un forfait spécial pour moi, qui l’autorise à m’envoyer 10 messages gnangnan par jour. Contenu du texto : « pense à toi très fort, attends toujours que tu me dises la même chose », Hum je pense que ça va pas être possible. Il faut être honnête des fois, moi je veux juste être amoureux et pour le moment on dirait qu’il y a une force supérieure qui s ‘efforce de m’en empêcher … Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah pourquoi moi ? Je suis pas difficile : je veux juste une fille jolie (brune et peau mate si possible), un minimum intelligente et cultivée, sociable et qui soit un peu comme moi … Je suis peut-être un peu difficile en fait, mais bon Emma est un peu trop Emma à mon goût … Alors pourquoi je reste avec elle ?Peut-être à cause de cette impression qu’elle a plus de qualités que la solitude ? A méditer …

Lundi 22h
Portable vibre bis : Ouf c’est pas Emma ! C’est juste le coup de fil hebdomadaire de Eve, eh oui, un rituel depuis presque 3 ans, c’est parti pour minimum 1h, je suis de bonne humeur, je tiendrai le coup : Hi coquine, ça farte ? Je l’entends sourire, début de conversation bateau, on va bien tous les deux, elle est toujours avec son copain : Mais jète-le ! Je suis toujours avec ma copine : Mais quitte-là ! Réponse commune : Je peux pas ! A croire que de nos jours, la rupture ça ne se fait plus. On parle de tout et de rien, tour à tour elle me fait rire : t’es bête, m’étonne, m’agace : bon c’est bon t’as fini là, me comprend ou pas, elle passe successivement de 8 à 45 ans d’âge mental, elle me parle de sa vie, me fait parler de la mienne, on parle de nous : Le « nous » qu’il y a eu, le « nous » qu’on a imaginé, le « nous » que nous allons devenir, le « nous » qu’il y aurait pu avoir … Il est tard, Si on allait au lit ? , à l’unanimité c’est une bonne idée : Bonne nuit lapin/Bonne nuit beau brun.

Peu from DesperateSingles


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Davidous 179 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog