Magazine Politique

Lédenon, un morceau de Gard

Publié le 29 mai 2015 par Falconhill
J'ai étrenné mes nouvelles chaussures de running (pas des chères... Décathlon est mon fournisseur officiel...) autour de ce magnifique village du Gard. Je ne connaissais que le circuit, et encore de nom. Le circuit de Lédenon : dans le Gard entre Rhône et Nîmes, c'est un coin connu.
Lédenon, c'est aussi un village magnifique. Surplombé par les restes d'un château, dont j'offre au passant un panoramique délicieux. Lédenon, un morceau de Gard
Une autre photo, pas panoramique. Mais quand même. Il a une joli couleur ce château...  Lédenon, un morceau de Gard
Lédenon, c'est aussi un village vraiment joli. Une église particulière, dont le jardin attenant donne un aspect vraiment agréable.  Lédenon, un morceau de Gard
Mais aussi une tour avec horloge au sommet. Il faudra que j'interroge de mes copains, maire du village de Domazan, sur la signification locale de ces tours - horloges. En effet, Remoulin, Saint Bonnet du Gard, Domazan, Sernhac, Fournes... Autant de village autour du Pont du Gard, qui ont cette tour - horloge au milieu du village. Lédenon, un morceau de Gard
C'est bizarre ce truc...
Sinon, Lédenon est un village en flan d'une grande colline. Derrière elle coule le Gardon. Et pas loin, on voit le Pont du Gard. Enfin, normalement... Là, on ne voit rien, sinon de la belle nature, et des jolis chemins... 
Si on enlève les écouteurs qui jouent l'After foot de la veille (amitiés respectueuses à Daniel Riolo), on entendra les tours de moteurs des voitures qui s'amusent sur le circuit de Lédenon. C'est d'ailleurs incroyable d'entre-apercevoir une ligne droite de ce circuit au loin, quand on est en pleine nature...  Lédenon, un morceau de Gard
Et pour finir, les chaussures neuve c'est bien. Mais je ne serais pas allé jusqu'au Pont du Gard. La faute à des ampoules violentes, que je ne bloguerai pas... Mais ça fait mal. Lédenon, un morceau de Gard
Lédenon, un morceau de Gard
A part ça, Sepp Blatter est réélu à la FIFA. Avec le soutien et le vote de notre bon président Le Graet. Il y aurait davantage à reprocher à lui qu'à Blatter soit dit en passant. Et maintenant qu'on fait des unes de journaux sur les scandales du football, que nos médias s'occupent de Thiriez, de Le Graet, de Aulas ou de Louvel, les chefs de notre football pourri. 
Et le soleil est revenu. C'est bien... Lédenon, un morceau de Gard

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Falconhill 1396 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines