Magazine Poésie

Syndrome du Moka

Par Veroniquedubois

Poème libre : Syndrome du Moka

Souvenez vous, chère grande famille unie,
Y a longtemps de cela, naguère,
N'agissez plus au delà des songes.
Directement en lien avec vos tombes,
Rongez vos freins pour assouvir votre faim.
Outre le fait d'assouvir nos appartenances familiales,
Maîtrisez vos accents de pâtisseries locales.
Érigez autour de vous des frontières de chocolat.

Dorénavant, à tous les enterrements
Unissez vos forces, pour nous recevoir dignement.

Multipliez les entrées et venues
Organisez les allées et sorties
Kir, au demeurant seulement un moka
Alléchez vous les babines au bon endroit.

©
Véronique Dubois




Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Veroniquedubois 402 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines