Magazine France

un #identaire est mort. Ni oubli ni pardon. #antifa

Publié le 30 mai 2015 par Gédécé @lesechogaucho

un #identaire est mort. Ni oubli ni pardon. #antifaMaxime Martin, bien connu de la fachosphère et de la communauté des identitaires français, qui écrivait sous le pseudonyme de Roger sur Fdesouche.com, est décédé aujourd'hui. Bien entendu, le site d'extrême-droite est le premier à en parler, sous ces termes :

un #identaire est mort. Ni oubli ni pardon. #antifa

Un mec bien... A vous de juger de son immense gentillesse et de sa grande générosité sur pièces... Sur Rue89, on parle de lui comme du militant Reybene, un mouvement identitaire Lyonnais, dont le siège est " la Traboule ", la " maison de l'identité lyonnaise " (dont certains militants ont saccagé plusieurs bouchons lyonnais) , et de Génération Identitaire, spécialisée dans les coups médiatiques comme leurs opérations " anti-racailles " ou de " sécurisation du métro" , dont j'ai déjà parlé ici, notamment à l'occasion de l' occupation du chantier d'une mosquée à Poitiers.

Sur son compte twitter, voilà le genre de publications que l'on peut trouver. Un être exquis, vous dis-je... :

un #identaire est mort. Ni oubli ni pardon. #antifa
un #identaire est mort. Ni oubli ni pardon. #antifa
un #identaire est mort. Ni oubli ni pardon. #antifa
un #identaire est mort. Ni oubli ni pardon. #antifa
un #identaire est mort. Ni oubli ni pardon. #antifa
un #identaire est mort. Ni oubli ni pardon. #antifa
un #identaire est mort. Ni oubli ni pardon. #antifa
un #identaire est mort. Ni oubli ni pardon. #antifa
Le site Debunkers, spécialisé dans le démontage de hoax (rumeurs) le met en échec ici à propos d'une rumeur qu'il mettait sur le compte de l'extrême gauche en les provoquant. Il s'y ridiculise... ... Car le tweet auquel il faisait référence n'est pas le fait de l'extrême gauche mais du site antifa " soyons sauvage " . Les antifas, à mon humble avis et selon mes maigres connaissances en la matière, sont généralement plus anarchistes et libertaires que véritablement de gauche, bien qu'il existe là aussi plusieurs sensibilités... (J'en connais même qui sont marxistes, c'est dire... ). Défendre Pegida, que l'écrivain extrêmement droitier Renaud Camus, auteur de l'abject pseudo-concept du grand remplacement, a tenté d'implanter en France, ce qui fut heureusement un retentissant échec ...là aussi, un indicateur des valeurs morales de cet homme si gentil...

Ailleurs, on apprend que le gentil Maxime Martin se targuait d'espionner au sein d'un congrès du FN les journalistes du Monde et de l'AFP, qu'ils jugeaient trop militants ...

un #identaire est mort. Ni oubli ni pardon. #antifa
Le gratin des élus du FN, qu'on tente de nous vendre comme dédiabolisé, se joint à l'hommage en l'honneur (perdu...) du jeune militant identitaire :

Le maire de Beaucaire :

un #identaire est mort. Ni oubli ni pardon. #antifa
le maire du 7ème secteur de Marseille :

un #identaire est mort. Ni oubli ni pardon. #antifa
Mais à part ça, il n'y a bien sûr aucun lien entre le FN et les fachos identitaires...

Et l' on voudrait que je sois triste ? Quand je pense à tout ce que les mêmes ont écrit d'ignoble à la mort de Clément Méric... Mais soyons indulgents... #RIP, Maxime Martin. Te voilà devant tes juges, si tu étais croyant... Comme le sont tant d'identitaires... Moi, je m'en fous, je suis athée.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gédécé 134609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte