Magazine Livres

Nous vous invitons à lire « Jules », de Didier Van Cauwelaert

Par Dedicaces @Dedicaces

51cdKqzoMqLSi vous aimez les chiens, n’hésitez pas à mettre Jules dans votre pense-bête (ouaf). Bon, d’accord, Didier Van Cauwelaert a écrit une comédie romantique comme il les affectionne mais celle-ci a du chien car c’est bien Jules, labrador et guide d’aveugle, qui a le premier rôle. Van Cauwelaert est passionné par le sujet de ces animaux dressés à être des « dominants altruistes » et cela se sent dans un roman qui verserait facilement dans la guimauve si Jules ne venait pas détourner l’attention. Sans trop en révéler, il est utile de savoir que la maîtresse dudit canidé ayant recouvré la vue, celui-ci se retrouve tout bonnement au chômage et privé de ses repères.

Si l’intrigue amoureuse entre les humains, deux cabossés de la vie, aboutit à une intrigue « gavaldienne », la reconstruction de Jules, son errance psychologique et, finalement, sa renaissance inattendue procurent au livre une originalité et un aspect documentaire (l’auteur est très au fait de la question) de bon aloi. Une vie de chien, ce peut être passionnant et plein de rebondissements. Van Cauwelaert ne quitte pas son héros d’un pas et plus son Jules cabotine, plus il attendrit le coeur du lecteur amoureux du meilleur ami de l’homme.

Zibal, jeune homme diplômé, multi-breveté pour diverses découvertes scientifiques, vendeur de macarons. Alice, jeune femme aveugle qui va recouvrer la vue grâce à une opération. Jules, chien d’aveugle qui va se faire un devoir de « dresser » Monsieur Macaron, devenu sa « charge d’âme » afin qu’il retrouve Alice, son ancienne maîtresse.


Classé dans:- Édition

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dedicaces 37876 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine