Magazine Côté Femmes

Quel métier est fait pour moi ? (#monjobmestresse)

Publié le 31 mai 2015 par Distrayante @BlogModeDeco
Quel métier est fait pour moi ? (#monjobmestresse)

Non, malgré le titre, il ne s'agit pas d'un test trouvé sur un site d'orientation ou dans un magazine pour ados/jeunes adultes, mais bien d'une véritable question que je me pose. Et Ne me dites  surtout  pas que c’est normal et que tous les étudiants ressentent cela parce que.... je ne suis plus étudiante. J'ai terminé mes études en juin 2014 et je suis maintenant pleinement dans le monde du travail. Avant de continuer, je tiens à vous dire que j'ai eu du mal à écrire cet article car certains de mes lecteurs sont surement au chômage  et je ne veux pas donner l'impression de me plaindre car.... je ne suis pas à plaindre. Après une alternance d'un peu moins de 2 ans, j'ai enchaîné sur un CDI dans la même entreprise, ce qui est quand même super cool*  Bref, pas de quoi faire pleurer dans les chaumières, je pense que nous serons tous d'accord là dessus.Et pourtant, je ne suis pas "heureuse" au travail. Mais je ne suis pas "malheureuse" pour autant. Je pense que le mot qui qualifie le mieux ma situation est "perdue". Voilà, je me sens perdue professionnellement.  J'ai l'impression que tout a été beaucoup trop vite et que je n'ai jamais vraiment pris le temps de réfléchir à ce que je voulais faire. Je me disais toujours" on verra" et je me rends compte maintenant que mon travail ne me plait pas tant que ça.Les raisons de ce "malaise", sont multiples. Tout d'abord, mes missions sont très larges, et je me lasse un peu de l'aspect "couteau suisse" de mon poste. Je souhaiterais également avoir plus de contact humain.  Paradoxalement, je ne supporte plus le peu de contact que j'ai avec le monde extérieur**. Il faut dire qu'appeler des prospects qui n'ont en rien à battre de vos produits ainsi que des comptables qui refusent de payer leurs factures n'a rien de très fun. Répondre à des clients énervés non plus. A ce rythme, je vais finir par développer une phobie du téléphone !Donc voilà, j'en suis là aujourd'hui. J'aime mon entreprise, j'aime mes horaires (je me vois mal faire un travail qui empiéterait sur ma vie privée), je n'ai pas de problème avec mes collègues, et je  n'ai rien de particulier à reprocher à mon responsable... mais quelque chose ne va pas.  J'ai pensé à reprendre des études par correspondance (j'ai besoin de travailler, je ne peux pas m'arrêter) pour me réorienter (l'éducation nationale m'attire énormément) mais je n'ose pas sauter le pas, car j'ai peur de l'échec. Et vous, pensez-vous avoir trouvé votre voie ? Êtes-vous dans la même situation que moi ?*Et je remercie mon employeur de m'avoir donnée cette chance. ** Oui je sais, ça fait un peu psychopathe qui ne sait pas ce qu'elle veut.Photo : wired.co.uk



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Distrayante 459 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines