Magazine Football

Le 13 juin, un “match d’hommes”

Publié le 03 juin 2008 par Journalsudouest

L’enjeu du match Italie-Roumanie du 13 juin à Berne risque de dépasser le strict cadre sportif et footballistique. Et prendre une dimension un soupçon nationaliste.
La situation n’est pas sans rappeler le diagnostic de l’écrivain américain Paul Auster :
« Le football est un miracle qui a permis à l’Europe de se détester sans se détruire ». Nouvelle illustration dans l’actualité récente.
En avril,

la Roumanie et surtout les migrants roumains furent désignés durant les dernières élections législatives en Italie comme les principaux responsables de la délinquance sur la péninsule. Elections qui ont vu le triomphe de la droite et le retour de Sylvio Berlusconi au pouvoir.
Fin mai, un tract xénophobe apposé à l’entrée d’une entreprise du nord-est de l’Italie proclamait : “le lancement de la saison, durant toute l’année, de la chasse aux animaux sauvages migrateurs comme les Roumains, les Albanais, les Kosovars, les Musulmans, les talibans, les Afghans, les Tziganes et les extracommunautaires en général”.
Emoi de l’ambassadeur roumain à Rome. Et de

la Roumanie toute entière. On en vient donc à la symbolique du match de Football, comme régulateur de conflits nationaux mais par des moyens autres que militaires… Car il y a un compte à régler entre Italiens et Roumains.

Il est probable que le 13 juin, on assiste à ce qu’on appelle sobrement « un match d’hommes ».
Qu’en pensez-vous?
Mathieu Hervé


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Journalsudouest 18 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines