Magazine Humeur

Il paraîtrait...

Publié le 02 juin 2015 par Ericguillotte
mardi 2 juin 2015- que dans la liturgie chrétienne, les fêtes importantes commencent par les premières vêpres, un office liturgique chanté la veille au soir, par exemple dans les monastères, ou entre amis dotés de belles voix au milieu d’un parc, ou de façon bienveillante à l’égard de leurs semblables et donc de manière plus isolée par un groupe de camarades appelés batterie de casseroles. Même si la liturgie ne commence pas la veille pour les saints dits ordinaires, la pratique s'est répandue de souhaiter Bonne Fête dès la veille. De la même façon, pourquoi ne pas fêter les victoires de son équipe favorite la veille du match, ça éviterait toutes les déceptions liées aux défaites ? Il est vrai que si on prolonge l’idée aux mariages, on risque de voir arriver des mariés plutôt moins que plus frais. Donc, vous auriez dû fêter les Blandine hier et devez penser aux Kévin et Gavin ce soir. Bien évidemment, si vous avez une petite tendance à la procrastination, vous pouvez programmer pour demain de haïr définitivement cette tradition particulière.

- que notre vie va changer, en mieux. Le secrétaire d'Etat à la Réforme de l'Etat a dévoilé 40 mesures destinées à faciliter notre quotidien. La poubelle qui se sort elle-même, le linge qui se range tout seul, repassé par l’opération d’un esprit plus ou moins saint, et la vaisselle autonettoyante qui saute dans les placards de son propre chef ? Oui, enfin, presque. L’objectif est de faciliter la vie des français, mais, aussi, notons-le, de réaliser des économies substantielles, notamment grâce à la dématérialisation, l’usage d’internet donc, pour les tâches administratives, comme contester une amende radar, solliciter une bourse scolaire, s'inscrire à Pôle emploi. Economie de timbres et d'enveloppes, et, de temps, si tout ça fonctionne, ce dont personne, absolument personne, non, non, non, personne ne doute. Un seul risque : que le peuple mette quelques mois voire quelques années à maîtriser un outil simplificateur qui leur semblerait trop complexe. Bien évidemment, si vous avez une petite tendance à la procrastination, vous pouvez programmer pour le siècle prochain d’adopter définitivement ce nouveau fonctionnement.

- que vous pouvez y aller, il est ouvert. Quoi donc ? VitaeLia, le salon de la qualité de vie au travail. Vous avez deux jours pour le visiter de long en large, bien sûr en prenant librement et de façon discrète sur votre temps de travail, ou en étant libéré par votre employeur, ou en posant des RTT, ou en vous faisant porter pâle, et sachant que parmi ces possibilités, certaines ne sont pas jolies-jolies. Alors, ce bien-être en entreprise, ce bonheur au boulot, l’anti-burn-out, la joie pro, la félicité au bureau, comment la trouver, l’obtenir et la conserver ? C’est justement tout l’objet du salon dans lequel vous devez vous ruer. Vous y trouverez toutes les techniques pour booster votre développement personnel, tous les moyens de lutte contre un environnement qui serait nuisible, comme, je ne sais pas, peut-être une tapette géante et le gros morceau de fromage piégeur contre un chef trop pénible. Tout vous sera dit sur la gestion du stress, une alimentation saine, les solutions pour mieux respirer dans des endroits confinés. Et un espace sera ouvert à tous afin de faciliter le débat et le dialogue entre chefs d’entreprises, salariés, DRH et professionnels du coaching. Bien évidemment, si vous avez une petite tendance à la procrastination, vous pouvez programmer pour plus tard d’être mal au job et encore plus tard de ne plus vouloir l’être.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ericguillotte 741 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines