Magazine Environnement

La protection de la biodiversité a fait un pas en avant lors de la conférence de Bonn

Publié le 03 juin 2008 par Aurélia Denoual
Cette conférence qui avait réuni, sous l’égide de l’ONU les représentants de 191 pays, a approuvé la création de zones de protection en haute mer et l’inscription de dizaines de millions d’hectares à ajouter à la liste des terres protégées, notamment au Brésil, ce qui ne devrait pas faire l’affaire des producteurs d’éthanol à partir de cannes à sucre, cultivées sur les terres à gagner sur la forêt amazonienne.

Les forêts tropicales des pays en développement abritent une faune et une flore d’une grande richesse génétique, qu’il faut pouvoir exploiter au bénéfice de tous, grâce aux technologies dont disposent les grands groupes pharmaceutiques des pays industriels, qu’il faut arriver à mettre à contribution, dans le cadre d’un partage équitable, à mettre au point d’ici 2010, lors de la prochaine conférence de l’ONU sur la biodiversité, qui se tiendra au Japon.


Les participants ont également approuvé la création d’un groupe international d’experts sur la biodiversité à l’image de celui qui est sur le climat.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aurélia Denoual 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte