Magazine Photos

Bien débuter en photo – les différents modes

Par Nounours78
éé

La première chose à faire quand on achète un appareil photo un peu expert (compact expert, hybrid, réflex…), c’est de découvrir et d’apprendre à utiliser les différents modes manuels de cet appareil photo. Ces modes, ils sont au nombre de 4. On va du mode « Exposition » au mode « Vitesse », en passant par le mode « Ouverture » et pour finir sur le mode tout « Manuel ».

Cela peut vous sembler du chinois au début… Cela peut vous sembler très compliquer au début à utiliser… Et oui, quitter le mode tout automatique, n’est pas toujours aussi facile ! Mais allons y, on se lance ! En fonction des marques, les « abréviations » de ces menus ne sont pas exactement les mêmes. Mais voici ce qu’il faut retenir :

  • Le mode exposition est symbolisé par un « P »
  • Le mode vitesse par un « S » ou « Tv »
  • Le mode ouverture (ou aperture) par un « A » ou « Av »
  • Le mode manuel par un « M ».

Vous n’avez pas besoin de passer tout de suite du mode tout auto au mode tout manuel ! D’ailleurs, ce dernier n’est pas toujours approprié dans toutes les situations, et c’est ce que nous allons voir dès maintenant.

Photopassion - Les differents modes

Le mode Exposition (P)

Alors, ce mode est un mode « semi-automatique ». Vous allez avoir la main sur quelques fonctionnalités comme le flash par exemple… Ce sera la fin des sorties intempestives de votre flash en mode automatique et des yeux rouges

Cependant, vous ne pourrez pas faire grand chose d’autre… On ne peut pas donc vraiment dire que vous êtes sorti du mode Automatique… Du coup, on va passer notre chemin.

Le mode Vitesse (V ou Tv)

Voilà donc, c’est bien l’un des premiers modes experts, et le 1er que j’ai utilisé. C’est à mon sens, le plus facile à comprendre également au départ. Dans ce mode, vous allez controler la vitesse d’obturation. C’est l’appareil photo qui réglera ensuite de lui même l’ouverture et la sensibilité (sauf si vous êtes en manuel sur la sensibilité également, mais on en parlera un peu plus tard). C’est déjà bien !

Ce mode est parfait pour photographier des photos d’action : par exemple : des animaux, des motos sur un circuit… ou alors, pour réaliser des pauses longues.

Par exemple :

  • un enfant ou un animal qui courre / vole : vous êtes d’accord que cela bouge très vite. Pour figer le mouvement, votre appareil photo doit prendre la photo très rapidement. En 1/500eme de seconde, en 1/1000°… Certains appareils peuvent même aller jusqu’à 1/8000° de seconde !!!

Photopassion - Vitesse - 4

  • D’un autre côté, vous voulez garder un trace des feux de voiture se déplaçant, des lumières d’un manège… Vous allez donc réaliser des photos très lentement. Vous pouvez ainsi demander à votre appareil de prendre la photo pendant 1seconde !

Photopassion - Vitesse - 2
Photopassion - Vitesse - 2

Dans cet exemple, on voit bien que la 1ere photo a été prise très rapidement (1/1250°s). Les goutelettes d’eau sont figées. Alors que la dernière photo, on n’est plus capable de distinguer les gouttes (1/4°s). La pause a été beaucoup plus longue.
Photopassion - Mode Vitesse
Ce mode vitesse a des avantages : vous apprenez à gérer le 1er aspect de la photo : à savoir la vitesse, et vous laissez votre appareil photo juger de la bonne exposition finale. Aujourd’hui, personnellement, c’est un mode que j’utilise peu. Je vais avoir cependant tendante à utiliser le mode ouverture, que l’on va voir dès maintenant.

Le mode Ouverture (A ou Av).

Dans ce mode, vous allez apprendre à utiliser l’Ouverture. Alors, il y a même beaucoup de chance que ce soit pour cette raison que vous avez choisi de passer aux modes manuels ! Pourquoi ? Parce que vous allez contrôler votre profondeur de champ et votre bokeh, vous savez, votre arrière plan ! C’est ce qui fait la magie de ces appareil photo !

 Parce que 1000 mots ne valent rien par rapport à des images, voici un exemple illustré.

Photopassion - Mode Ouverture

  • Plus votre ouverture est grande (f1.4, f2, f2.8), plus votre profondeur de champ, ou votre effet de flou sera important. C’est idéal pour des portraits par exemple ! Dans nos photos d’exemple des cadenas du pont des Arts, on voit bien dans la 1ere photo que seul le cadenas rouge est bien net.
  • D’un autre côté, si vous voulez réaliser une photo de paysage, ou de groupe, je vous conseille une plus petite ouverture comme F8 ou F11. Dans notre exemple, à F16, on peut distinguer et lire les abréviations sur tous les cadenas. On a même la poubelle derrière de nette…

La maîtrise de ce mode peut demander un peu de temps. Mais elle est nécessaire pour passer à l’étape d’après, et au mode tout manuel. Prenez le temps de tester différentes ouverture, de voir l’impact sur vos photos, d’apprécier une grande ou une petite ouverture, et vous verrez que cela rentrera tout seul !

Personnellement, c’est un mode que j’utilise beaucoup, notamment en mariage. Pourquoi ? J’aime beaucoup le mode manuel, mais je n’ai pas toujours le temps de tout régler. Le mode Ouverture me permet de controler mon ouverture, ce qui est le plus important à mes yeux.

Le mode Manuel (M)

Alors, on fait le dernier grand saut ? Le mode Manuel ! Dans le mode vitesse et ouverture, vous avez réglez 1 ou 2 paramètres en même temps. En effet, on n’en n’a pas encore parlé, mais vous pouvez aussi choisir de régler la sensibilité ou les Isos. Vous savez, c’est ce que l’on appelait les Asa sur les vieilles pellicules… Je me souviens toujours des paroles de mes parents : 100 Asa, c’est quand il fait beau dehors… une pellicule de 400 Asa, c’est pour l’intérieur… bref, avec 1 seul appareil photo, en été, on ne pouvait pas faire des photos dehors et dedans en même temps (ceci est une blague, bien sur).

Bref, quand on manque de lumière, on peut demander à notre appareil photo de pousser la sensibilité. Plus on monte en Isos, plus notre appareil sera capable de prendre des photos quand il fait sombre, mais plus également, il y a aura de parasites (ce que l’on appelle le bruit) sur votre photo… C’est l’exemple que je vous montre en photo ci-dessous.

Urbex 78

Le mode tout manuel, vous oblige à jongler en permanence avec ces 3 réglages : l’ouverture, la vitesse et les isos. Une bonne photo, c’est un réglage « parfait » entre ces 3 paramètres.

Alors, ne soyez pas effrayé ! Votre appareil photo continue à vous guider. En effet, en appuyant à mi-course (afin de faire la mise au point), vous allez avoir une petite réglette qui s’affiche dans votre oeilleton. Si vous êtes sur le 0, parfait, votre appareil juge que vos réglages donneront une photo correctement exposée… Si vous êtes à +1, +3 ou -2, -3, vous obtiendrez alors une photo surexposée ou sous-exposée. A vous de faire les corrections, ou alors de laisser tel quel !

Photopassion - contre jour

Ce mode est celui qui laisse le plus de place à la créativité ! De mon côté, j’utilise beaucoup ce mode « manuel » car je ne fais pas beaucoup confiance en mon appareil photo et en ses calculs En effet, faisant beaucoup de contre jour, je n’ai rien trouvé de mieux que le mode manuel pour paramétrer moi même mon boitier.

Photopassion - Contre Jour Celine Manceron

Dans un prochain article, je vous expliquerai comment je règle mes 3 paramètres, dans quel ordre, et comment je les ajuste en fonction du temps, et du sujet.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nounours78 18374 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine