Magazine Info Locale

Parlons chiffres !

Publié le 02 juin 2015 par Toulouseweb
Parlons chiffres !

Le cinéma, ce n'est pas uniquement, dans les médias, de la " critique ", sensée aider le spectateur dans ses choix lorsqu'il cherche un film à voir cela peut consister aussi en une information " people ", du type " montée des marches au Festival de Cannes " vous remarquez que sur Toulouseweb, nous avons jusqu'à présent toujours repoussé du pied la tentation de nous laisser aller à ce type d'infos !
Mais on peut aussi considérer le cinéma, " l'usine à rêves ", comme une activité économique loin d'être anecdotique. De tous temps le cinéma en salles a été le premier loisir des français, et à Toulouse, cela se vérifie tout particulièrement. Au 26 Mai 2015, 1 759 000 spectateurs avaient fréquenté, en 21 semaines, les salles de cinéma de l'agglomération (salles de Toulouse intra-muros, plus Gaumont Labège, CGR Blagnac et Utopia Tournefeuille source " Le Film Français "). Cela fait de Toulouse la troisième métropole de France en termes d'entrées, derrière Paris et Lyon, mais devant Lille, Marseille et Bordeaux, métropoles pourtant plus peuplées.

On peut penser que cet excellent chiffre tient à un attrait particulier du public pour le septième art dans la ville des violettes, où l'on sort beaucoup le soir, avec un parc de salles qui n'est peut-être pas très développé numériquement, mais qui est de grande qualité. Il faut noter également que la ville, comme toutes les villes universitaires importantes, est très friande de cinéma d'auteur. Le travail de fond effectué par les lieux comme l'ABC, l'Utopia, mais aussi la Cinémathèque de Toulouse, y est certainement pour quelque chose...

Une analyse des chiffres, film par film, donne à Toulouse des enseignements précieux : les gros blockbusters américains dominent sans partage : " Fast and furious 7 " totalise dans la ville rose plus de 80 000 entrées, et, dans cette catégorie de films ( grosses bagnoles, gros muscles, grosse poitrine pour les rôles féminins) il n'y a que Marseille qui, en province, fasse mieux ( 96 000 entrées au 26 Mai). Par contre, lorsque le cinéma nous parle de l'époque dans laquelle nous vivons ( je vais vous citer – au hasard ! – " La loi du marché ") le résultat des entrées est plus modeste, certes : 7363 entrées à Toulouse. Mais il n'y en a que 2759 à Marseille... les spectateurs de la cité phocéenne seraient ils rétifs au cinéma d'auteur, et plus généralement au cinéma français ? On peut le penser, car dans cette ville, on remplit plus facilement le Stade Vélodrome que les salles de cinéma. D'ailleurs, pourquoi " stade vélodrome " ? Cela fait bien longtemps que l'on ne fait plus de cyclisme sur piste dans ce stade mythique... Ah, les marseillais sont toujours des adeptes de la galéjade !
Christian Seveillac

Parlons chiffres !
Parlons chiffres !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Toulouseweb 7297 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine