Magazine Info Locale

Maintenant ça suffit !

Publié le 02 juin 2015 par Particommuniste34200

Maintenant ça suffit !Il est temps d'expliquer, une fois pour toute, les affirmations relevées dans une certaine presse et colportées par la rumeur publique en dépit du bon sens, à propos des indemnités des Conseillers départementaux.

Le montant des indemnités est fixé une fois par mandature et n'est jamais révisé durant toute sa durée. Depuis 2011, date de la dernière élection, le Département a gagné un nombre considérable d'habitants, le plaçant ainsi dans la catégorie de plus du million d'habitants. De ce fait le plafond des indemnités augmente.

L'indemnité de base est donc fixée par la loi en fonction du nombre d'habitants, cela s'applique d'ailleurs à toutes les collectivités et à leurs élus : Maires, adjoints, président d'agglo, Conseillers départementaux et régionaux. Afin d'être clair, je vais prendre pour exemple ma situation de Conseiller Départemental, Vice Président du Conseil Départemental, en 2011 mon indemnité était de 3193,23€ pour un net de 2628,77€. En raison de nouvelles charges (loi 2013), en 2015, pour un même montant d'indemnité brute, le net en était ainsi réduit à 2428,27€ soit une différence de 200,50€. Pour terminer je produits mes bulletins d'indemnités, vous pourrez ainsi constater que l'augmentation récente est loin de compenser la baisse ainsi infligée à chaque Conseiller Départemental.

Par souci de précision, il est important que vous sachiez que les Conseillers Départementaux, prennent en charge la totalité de leurs frais de transports et de déplacements, c'est donc avec sa voiture personnelle que le Conseiller Départemental exerce son mandat.

Cela est-il valable pour tous les déplacements ?

Non, car les frais de déplacements relatifs aux cessions officielles sont remboursés, ainsi que pour certaines réunions de commissions, mais ce n'est que 4 à 5 déplacements par mois. Tous les autres déplacements liés aux réunions de travail et de rencontres avec les autres institutions ne sont pas remboursés. Les conseillers Départementaux ne se font pas allouer des frais de bouches, non plus !

Vous vouliez terminer par le statut des Conseillers Départementaux.

Il est important que les citoyens sachent que pour les Conseillers Départementaux qui exercent une activité professionnelle, sont bien souvent contraints de cesser leur activité ou de la réduire considérablement. Comme rien n'est prévu pour obliger l'employeur public ou privé de compenser ou d'aménager le temps de travail de l'élu, ce dernier se retrouve bien souvent avec une rémunération cumulée, salaire et indemnités déduite des frais, moins importante de ce qu'il avait auparavant, les cotisations de retraites subissent aussi une perte,

Le manque d'un véritable statut de l'élu fragilise leur situation, C'est pour cela, aussi que je me bats depuis plusieurs années, mais cela sort du débat.

Merci, François Liberti pour toutes ses informations.

Merci à vous de diffuser cet échange, car à ce jour les indemnités des élus se retrouve au même niveau qu'en 2013, sauf pour certains Conseillers Départementaux qui ont une augmentation de 70,00 euros, il est donc important de ne pas se laisser abuser par des campagnes opaques, portées par des médias au service du capitalisme.

20150601_propos_de_francois_liberti_vice_president_du_conseil_general_de_l_herault

En cliquant sur lire la suite vous découvrirez les bulletins d'indemnités

Maintenant ça suffit !
Maintenant ça suffit !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Particommuniste34200 3639 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte