Magazine Info Locale

Les routiers prendront le train à Niort. En réhabilitant un ancien dépôt de la SNCF, Niort offre un pôle d’échange rail-route

Publié le 02 juin 2015 par Blanchemanche
#pôlesmultimodaux  #NiortTerminal #railroute #GrandPortdeLaRochelle

En réhabilitant un ancien dépôt de la SNCF, Niort offre un pôle d’échange rail-route que l’abandon de l’autoroute ferroviaire rend encore plus pertinent.

Les routiers prendront le train à NiortKarine Pillot, directrice du projet, et Philippe Dutruc, président de la Chambre de commerce, sur le site de Niort Terminal.© PASCAL COUILLAUD
Un ruban de bitume de 500 mètres de long, large comme une piste d'aéroport et bordé de voies ferrées reliées à la gare. C'est Niort Terminal, le dernier-né des pôles multimodaux rail-route, qui devrait entrer en activité cet automne.Une première ligne vers Marseille par Bordeaux et Toulouse est d'ores et déjà dans les cartons. « 28 transporteurs régionaux se sont regroupés au sein d'une société pour créer cette première ligne », explique Karine Pillot, directrice du projet de terminal au sein de la Chambre de commerce et d'industrie des Deux-Sèvres.« Tout est parti du Grenelle de l'environnement et de la volonté de réduire les transports. En 2006, le président de la CCI était Jacques Roudier, un importateur de bois. Il avait noté que les ports de commerce se développaient, notamment celui de La Rochelle-la Pallice, et qu'il avait besoin d'une base arrière. Il se trouve qu'à Niort-Saint-Florent nous avions un dépôt SNCF désaffecté. Il suffisait d'acquérir les terrains, de tout remettre en état et de faire entrer la route sur le site ».Le dossier fut inscrit et accepté au contrat de plan État-Région 2008-2014, un syndicat mixte (regroupant la CCI, la communauté d'agglomération niortaise et la communauté de communes Arc-en-Sèvre) créé, les terrains acquis.

Six ans d'études, de travaux

« On ne part pas de rien. À La Crèche et à Prahecq, près des autoroutes A 10 et A 83, il y a déjà des pôles de réception de fret ferroviaire qui fonctionnent. » Des bobines d'acier d'ArcelorMittal y arrivent de Dunkerque, des céréales, du vin des Corbières, du ciment écologique de Fos-sur-Mer… Un trafic rail-route existe. Niort Terminal doit le faire exploser.L'abandon de l'autoroute ferroviaire Dourges-Tarnos qui devait passer à Niort ? « Aucun impact négatif. Au contraire. Si elle avait été réalisée, on se serait contentés de regarder passer les trains. Notre terminal n'en devient que plus indispensable », assure Philippe Dutruc, président de la Chambre de commerce.Après six ans d'études et de travaux, et pour un coût de 6,9 millions d'euros (1), Niort Terminal est aujourd'hui pratiquement en capacité de recevoir ses premiers convois de trains et sa première noria de camions pour les remplir ou les vider.

Outil de la Pallice

« Il fallait trouver une solution pour le port de La Rochelle, une zone de stockage. Ses possibilités de développement sont considérables. À terme, ce sera le premier port de commerce de la future grande région. »« Et puis, les routiers au long cours, c'est fini. Il n'y a plus que les pays de l'Est pour continuer à traverser l'Europe. Il est évident aujourd'hui que le transport groupé par rail va devenir moins cher que par route. D'où la pertinence environnementale, financière et sociale de Niort Terminal », poursuit Philippe Dutruc.Le Grand Port de La Rochelle a fait partie du comité de pilotage du projet. Maintenant que la commercialisation du « produit » Niort Terminal est en cours, tous les regards convergent naturellement vers la Pallice.Son activité économique peut générer un gros trafic pour ce pôle multimodal aussi bien pour passer du rail à la route que l'inverse. Et ce même si, en son temps, le président du Conseil général de la Charente-Maritime Dominique Bussereau n'applaudissait pas des deux mains au projet niortais.(1) Dont 2,8 millions d'euros apportés par le contrat de plan.Publié le 02/06/2015  par http://www.sudouest.fr/2015/06/02/les-routiers-prendront-le-train-a-niort-1938344-1391.php

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blanchemanche 29324 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte