Magazine Nouvelles

Cendres légères

Par Katinka

Cendres légères que le vent emporte

Dans la clarté d'un après-midi de mai.

Le temps en allé

S'incline à la volonté Divine.

De profundis

Il est des chagrins

Qui déchirent le parfum du muguet

Et le bruissement soyeux de la foret.

Tout fait silence,

Une odeur d'encens

Ouvre le chemin de l'Éternité

Là où la lumière joue avec les étoiles.

Un chant d'espoir

Fait écho à la résurrection.

Immortelle

Une voix d'eau,

Veille sur l'âme de Charles.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Katinka 152 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte