Magazine Côté Femmes

Il se prend un râteau, Come in my World lui offre un iPhone

Publié le 03 juin 2008 par Comeinmyworld

Le grand veinard de la semaine, celui qui a gagné un iPhone, a été désigné à la soirée Brain and Brushing, non sans difficulté, mercredi dernier. Son râteau a réveillé les passions, on s’est presque battus !

 football.jpgRappelons d’un mot les râteaux nominés suite à la super finale des râteaux :

 - Ceraphin : Il demande à une jeune fille de son cours de danse de sortir avec lui. Elle court sur la scène pour hurler aux trente autres filles : « eh, y’a Ceraphin qui veut sortir avec moi ! Non mais tu t’es vu ? »… ça c’est fait.

 - Miss Leely : Elle attend un homme dans son salon, habillée en Bunny, prête pour une soirée batifolage. L’affreux ne s’est jamais présenté, et la miss finit sur son canapé à manger les chips.

 - Great : La nana dont il s’est entiché l’invite au cinéma. Il arrive sur place, elle l’attend avec un autre homme et dit à ce dernier : « tu vois, y’a pas de concurrence »… Vous en reprendrez bien un petit !

Colo_Cool : La nana dont il rêve lui demande si son frère est célibataire… ça fait mal.

Liyszee : Après un premier rendez-vous, le mec lui dit qu’il ne peut pas lui donner son numéro parce qu’il a perdu son portable… et là son téléphone sonne….. ça a le mérite de régler le problème !

Voilà pour les cinq premiers.

Le sixième, Seskapeel, notre gagnant, a fait très fort : en plein mariage, il drague la jeune fille assise à côté de lui tout en parlant au mec assis à côté d’elle. Il lui passe la main sur la cuisse. Elle se lève en hurlant : « non seulement tu ne te rappelles même pas qu’on a couché ensemble, mais en plus tu me dragues sous le nez de mon mec ! »……..

C’est ce qu’on appelle un méga bide. Depuis, il s’y reprend à deux fois avant de caresser une cuisse !

Il a fallu faire l’interview de monsieur à 9 h du matin, un lundi, alors que nous étions tous deux conséquemment dans le pâté après un week-end mouvementé.

Juste un lundi pour moi. Lui, s’est tout de même retrouvé, avec quatre copains, à 9 h du mat, à faire des pâtes, tout nus… ça vous donne une idée du personnage.

Mais pas seulement. Le personnage a plein d’autres talents, dont celui d’avoir monté sa boîte de développage technologique, quelque chose comme ça, tout seul, à 24 ans.

Pendant que monsieur cherche ses chaussettes, dans sa chambre en pleine reconfiguration de la mise en espace, (ce qui se traduit, en langage humain, par « bordel »), je me noie dans le café.

Il avoue :
- manquer de peu la mort subite, chaque fois qu’il joue au foot.
- être l’heureux propriétaire d’un Scénic, ce qui est plus un aimant aux déménagements des copains, qu’un aimant à filles.
- que finalement Jésus a toujours des fans, 2000 ans plus tard.
- et qu’il peut soulever 210 kilos à la presse (une machine de torture inventée par les bourreaux des temps modernes : les clubs de sport)
- avoir, enfin, trouvé des chaussettes
- simplement rêver de continuer sa vie telle qu’elle est

C’est pas beau ça ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :