Magazine

Lumincolor - Lumincolor

Publié le 03 juin 2008 par Pop Culture

Ca commence par une petite annonce dans les couloirs d’un lycée ; une annonce qui parle de Radiohead, de Sonic Youth et de Palace et qui finit quelques années plus tard en album... celui de Luminocolor sur le label lillois Pilotti.
Duo formée 1998, Luminocolor est très vite marqué par le post-rock de Tortoise et notamment par cette façon de faire une musique jamais totalement calculée et qui laisse toujours un peu de place à l’improvisation, à l’imagination ou à l’imprévu. Et c’est un peu ce que l’on retrouve sur ce premier album aussi foutraque qu’imprévisible dans lequel on découvre mille et une choses comme des guitares, un glockenspiel, une clarinette, des synthés, un saxo et des tas de petits bruits. Tout ça coupé, mixé, monté assemblé ou recomposé finira dans un album qui rend parfaitement compte de la grande liberté que s’est octroyé les deux compères Benoit Farine et Olivier Minne. Un album à cheval entre post-rock et folktronica, histoire de rassembler les fans de Tortoise et de Four Tet qui ne font sans doute qu’un.
[8/10]
Pilotti records - mai 2008
www.myspace.com/luminocolor

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pop Culture 616 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte