Magazine Info Locale

Un ministre israélien appelle le monde à reconnaître l'annexion du Golan

Publié le 07 juin 2015 par Actualitedistincte @Actu_Distincte
Un ministre israélien appelle le monde à reconnaître l'annexion du GolanUn ministre israélien a appelé dimanche le monde à reconnaître l'annexion par Israël du plateau du Golan pris à la Syrie en 1967, et à y accroître la colonisation juive.

"J'appelle la communauté internationale (...) à reconnaître la souveraineté du Golan", a déclaré le ministre de l'Éducation Naftali Bennett, du parti nationaliste et religieux Foyer juif.
Il s'exprimait dans un discours devant une conférence sur la sécurité près de Tel-Aviv, à propos de la campagne mondiale non-gouvernementale de boycottage (BDS) destinée à faire pression sur Israël pour mettre fin à l'occupation des Territoires palestiniens.
"Assez d'hypocrisie, assez de deux poids deux mesures", a-t-il dit. "L'Union européenne n'a pas la même approche vis-à-vis de Chypre-Nord ou du Sahara occidental que du Golan".

Israël occupe depuis 1967 quelque 1.200 km2 du plateau du Golan, qu'il a annexés en 1981, une décision que n'a jamais reconnue la communauté internationale. Environ 510 km2 restent sous contrôle syrien.
"Le monde avait alors durement critiqué Israël. Aucun pays n'a reconnu le Golan comme faisant partie de l'Etat d'Israël, même pas nos meilleurs amis", a-t-il poursuivi.
L'UE exclut les territoires occupés depuis 1967 (Cisjordanie, Jérusalem-Est, bande de Gaza et le Golan) de sa coopération avec Israël.

Pour M. Bennett, le Golan, peu peuplé, est un cas à part et un rempart crucial entre Israël et la guerre qui fait rage à quelques centaines de mètres de là, où les autorités syriennes ont perdu le contrôle de la région frontalière, désormais aux mains de rebelles.
"Je comprends qu'il y ait un désaccord sur la Judée et la Samarie, ce que le monde appelle la Cisjordanie", a-t-il affirmé. "Mais le Golan, interdire les exportations agricoles du Golan ? Où est la logique ? Où est votre sens moral ?".
"A qui voudriez-vous que nous donnions le Golan ? (Au président syrien Bachar el-) Assad ? (A la branche syrienne d'el-Qaëda) Front al-Nosra ? Au groupe Etat islamique ? Au Hezbollah ?", a-t-il demandé.

Il a affirmé que la population actuelle israélienne du Golan s'élevait à 23.000 habitants.
"Nous avons colonisé sur le Golan l'équivalent de quelques villages de Toscane", a-t-il ajouté. "100.000 juifs sur le Golan dans cinq ans, cela est réalisable".
Source : Lorientlejour

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Actualitedistincte 604 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossiers Paperblog