Magazine Coaching sportif

Faut-il vraiment que le meilleur gagne ?

Publié le 08 juin 2015 par Emmanuel S. @auxangesetc

Faut-il vraiment que le meilleur gagne ? je m'demandais ça hier dans ma tête en déjeunant avec Guillaume Londs Runner (clic) et sa super grosse montre Fénix de chez GARMIN. Une putain de bonne question.

Après une bouteille de vin rouge de la Basilacate j'ai eu ma réponse avec la finale de Roland-Garros entre Wavrinka et Djokovic.

Alors non il ne faut pas que le meilleur le plus fort le killer gagne toujours. C'est pas bon pour le sport. Il faut du suspense de la surprise de l'incertitude des petits poucets pour battre AMAZON des David contre LE PEN sinon on s'ennuie devant la télé. Nadal qui gagne 9 fois Roland-Garros c'est chiant. Armstrong qui remporte 7 tours de France c'est triché. Le PSG des Qataris qui fait le triplé c'est pêché au pays des clochers.

Bref il faut que j'atomise Guillaume Londs Runner (clic) à la pétanque, au lever de coude ou bien encore au repassage de chemises, Guillaume il m'en reste trois à repasser d'ici demain 8h du matin.

Je t'attends.

Pour revenir à Wavrinka j'y croyais moi à sa victoire après les doutes de Djoko en demi-finale, le doute est mauvais conseilleur quand t'es au top niveau et que t'as déjà perdu deux finales. Un truc qui ne risque pas de m'arriver mais que j'analyse pourtant avec toute l'efficacité de mon passé de spectateur engagé.

Souvenez-vous de la mémorable finale Mc Enroe-Lendl en 1984, le talent à l'état pur, une domination surhumaine, la classe et puis... PAF ! plus de son plus d'images avant la chute du piédestal.

Quand on regarde ces images de l'INA on réalise aussi que Mc Enroe et Lendl ne pratiquaient pas tout à fait le même sport que Wavrinka et Djoko... Il y avait encore de la finesse c'était un monde d'avant les brutes, la puissance et la survitesse.

Sinon pour entendre des analyses plus intéressantes que les miennes post dimanche arrosé, écoutez FRANCE INTER en podcast, Le philosophe du dimanche, et cette émission intitulée FAUT-IL VRAIMENT QUE LE MEILLEUR GAGNE. Retenez que le sport c'est la loi du plus fort, un match c'est un duel une lutte à mort, le spectacle de la transformation de la force en droit légitime à la victoire. Tout le contraire du Contrat social de JJ Rousseau, excellent marcheur mais piètre marathonien.

Les compétitions sportives sont des spectacles un simulacre un jeu, ce n'est pas la réalité. Le jeu fait exister un espace et un temps où la réalité est suspendue. Le sport est le refuge admis de la loi du plus fort parce qu'il est inoffensif pour la réalité. Il correspond au besoin de rêver de se dépasser, une victoire sur soi-même pour dépasser les limites de la réalité.

Pas sûr que le monsieur au micro réponde à la question posée mais il a l'air tellement content de lui... Cliquer pour écouter : http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=1108685#

Je vous laisse, Guillaume Londs Runner (clic) n'est pas venu, je viens de le pulvériser sur tapis ver t au repassage de chemise !!!!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Emmanuel S. 893 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte