Magazine Humeur

Il paraîtrait...

Publié le 08 juin 2015 par Ericguillotte
lundi 8 juin 2015

- que l'Eldorado est une contrée mythique d'Amérique du Sud supposée regorger d'or. Rappelez-vous, Voltaire l’évoque dans Candide aux chapitres XVII et XVIII, et, à travers cet univers utopique, il expose les idéaux des philosophes des Lumières. Mais. L’Eldorado n’existe pas. Voltaire n’existe plus. Mais. Il y a le Portugal, pour les retraités français. Son soleil, ses plages ? Le cabrito assado, les sardines grillées, le caldo verde, le cozido à portuguesa, la caldeirada ? Oui, et oui, aussi. Mais pas seulement. Depuis janvier 2013, tous les retraités étrangers, du régime privé, qui séjournent au moins 183 jours par an au Portugal, soit un peu plus de 6 mois, sont exemptés d'Impôt sur le Revenu de personnes physiques pendant un délai de dix ans. Et, compte tenu du coût de la vie au Portugal, les Français voient leur pouvoir d'achat progresser, surtout grâce aux prix de l'immobilier. Il paraîtrait que bien d’autres pays proposent également ce genre d’alléchant accueil fiscal. C’est dit. Comme à l’accoutumée, l’info est donnée, chacun en fait ce qui lui plait, plait, plait.
- que la formation du système nerveux commence durant le développement embryonnaire, elle se poursuit durant les premières années de la vie et elle ne s'achève entièrement que durant l'adolescence. L'être humain ne naît donc pas avec un cerveau totalement formé. Et il se forme, les années passant, captant des informations extérieures, des sensations, des perceptions, des impressions. Ainsi se créent des conceptions, de générations en générations, et aussi des opinions, des spécificités caractéristiques et particulières à chacun. L’apprentissage, quoi. Le cerveau continue à produire de nouvelles cellules dans des régions localisées à l'âge adulte. C'est le principe de la neurogenèse. Donc, ça confirme qu’on peut apprendre à tout âge. De là à réussir à ce que dans ces cerveaux-là n’entrent que des pensées positives, des idées altruistes, des concepts philanthropes, bienveillants et généreux, on dirait qu’il reste une marge. C’est dit. Comme à l’accoutumée, l’info est donnée, chacun en fait ce qui lui plait, plait, plait.
- que le Républicain Social n’est pas un nouvel adhérent ou militant d’un nouveau parti qui s’appellerait les Républicains Sociaux. Le Républicain Social ou Philetairus socius, si vous préférez, est une petite espèce de passereau endémique des zones arides du sud de l'Afrique, notamment du Kalahari, désert situé entre les bassins des fleuves Zambèze et Orange, entre le Botswana, la Namibie et l'Afrique du Sud. Le Républicain Social est remarquable. Il construit des nids collectifs qui peuvent accueillir jusqu'à 500 oiseaux et qui peuvent atteindre 4 mètres de haut pour 7 mètres de long. Ces nids sont habités à l’année. D’après des sondages sortis des nids, ils sont très heureux, ont vécu ainsi avant, et continueront de vivre ainsi après. Si vous pouvez lister 499 amis que vous avez trouvés au moins une fois sympathiques dans votre vie, que vous pensez que la chose peut se reproduire dans des conditions optimales, ramassez ensemble quelques branchages, trouvez-vous un bel et grand arbre, et hop, hop, hop. C’est dit. Comme à l’accoutumée, l’info est donnée, chacun en fait ce qui lui plait, plait, plait.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ericguillotte 741 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines