Magazine Côté Femmes

Aller à l'école... pour le fun!

Publié le 08 juin 2015 par Lesimparfaites

J'ai de merveilleux souvenirs d'école. Beaucoup. C'est peut-être pour ça que je suis contente de voir que mes enfants vont à l'école dans le plaisir, jamais à reculons.
Le plaisir d'aller à l'école - le plaisir d'apprendre aussi - ça commence par contre à la maison. Et par les parents, bien sûr! Le matin, si on change le «Passe une bonne journée! Sois sage!» par un «Passe une bonne journée! Amuse-toi!», c'est déjà un bon départ. Non?
Au mois de juin, c'est le mois idéal pour les activités spéciales qui font aimer l'école aux enfants: sleepover dans le gymnase avec bataille d'eau dans la cour d'école et séance de Just Dance sur écran projecteur avec les profs, les Olympiades scolaires, les sorties à la piscine, la grande nuit de la lecture, les danses, le camp-nature de 3 jours, la journée des jeux gonflables, le FunDay, la sortie récompense, etc. Une panoplie d'activités qui remettent le «plaisir» à l'avant-plan! Des fois, je me dis que c'est en septembre (ou octobre, juste quand le high d'adrénaline chute!) que ces activités devraient avoir lieu. Parce que certains enfants ont besoin de ça aussi pour les aider à voir leur école comme un lieu multiple: on y apprend, mais on a aussi du plaisir! Chez nous, ces jours-ci, au lieu de focusser et d'angoisser sur les examens, on mise plutôt sur les activités plaisantes. Les enfants vont faire leurs examens quand même, mais toute notre attention (et la leur) n'est pas que sur ça. Et ça ne fait pas de nous des personnes qui minimisent l'éducation. Et, surtout, ça fait de nos enfants des petits moins angoissés. À voir le nombre d'enfants ultra stressés (et leurs semblables parents méga sérieux) à la sortie des classes, je me dis que je fais bien de leur donner ce répit.
En fait, je crois même que le plaisir est sûrement l'arme la plus efficace contre le décrochage. Et le sentiment d'appartenance à ton école, le sentiment que tu fais partie d'une grande gang! Secouez la fierté des enfants pour les unir et les faire travailler ensemble!
On dirait qu'on a peur que le plaisir entache ou diminue l'importance qu'on accorde aux apprentissages. Ce ne serait pas plutôt le contraire! Quand on fait quelque chose dans le plaisir, on est plus susceptible d'être dans un meilleur état d'esprit pour apprendre.
Des fois, je trouve qu'on a donc peur de dire qu'on a du fun. Comme si plaisir et travail (ou plaisir et école) ne pouvait jamais rimer ensemble. Ohhh nonnn! Le boulot, c'est du sérieux! L'école, c'est du sérieux! Faut pas que le fun s'y infiltre. On pourrait avoir l'air d'être trop heureux et ça, ça ne fait pas sérieux, pas productif, etc. Ishhhh!
Ce n'est pas toujours le fun, j'en conviens. Mais ce n'est pas vrai non plus qu'on ne peut rien faire pour changer la donne. Les enfants comme les adultes. Notre boulot nous emmerde? On peut toujours essayer d'injecter à notre mesure une dose de «plaisir». On n'est pas obligé de faire changer l'entière structure de notre milieu de travail; on peut y aller à notre échelle et s'occuper de notre plaisir à nous. Le plaisir peut même juste être d'apporter son livre pour lire durant sa pause, écouter une playlist qui nous met de bonne humeur, s'apporter une douceur pour la collation, etc. Juste ramener le plaisir plus souvent... il me semble que ça nous ferait du bien, non?
En tout cas, je n'ai plus peur d'avoir du plaisir. C'est devenu essentiel. Ce sont les gens trop sérieux qui me font peur. 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lesimparfaites 61677 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine