Magazine Info Locale

derrière la tête du monde

Publié le 08 juin 2015 par Pjjp44

derrière la tête du monde
Conseil d'astronaute chez: "La Méduse et le Renard"
"Surtout
dès que tu as le vertige
rappelle-toi que
l'espace n'est qu'une idée
derrière la tête
du monde"

derrière la tête du monde

Chez hélénablue à 1h06 j'ai lu ça:


"Chacun de nos gestes même le plus infime induit celui de l'autre, et réciproquement. Chacun de nos regards, de nos sourires, de nos battements de cils, de nos mots, de nos manières d'être... La relation est une chose fragile qui se tisse lentement avec délicatesse, implicitement, au mieux tendrement mais qui peut aussi se défaire brutalement, un coup de canif dans la soie. On est à l'abri de rien, pas même de soi-même, mais une relation est précieuse et, une relation construite sur la confiance, la sincérité et l'acceptation de l'autre tel qu'il est avec son bagage, ses désirs, son langage, peut endiguer et peut aussi forger une matière qui nous dépasse. L'amour est de cette sorte d'alliage, il donne et demande beaucoup mais surtout il permet à chacun d'exister. C'est ainsi que je le vis, c'est ainsi que je veux aimer, et l'être aussi ... Personne ne sait, tous on expérimente, on tente, on s'aventure et on s'apprend...Je ne connais rien de meilleur à ce jour, si ce n'est mettre au monde un enfant."
derrière la tête du monde
 ".../...
Il n'y a pas de système faunesque
derrière un homme
                                            rien que le système de l'abandonné
                                            dans l'attente d'un signe
rochers aboient
            fantômes
 quel air
et issue
lorsqu'il neige
à l'approche d'un sacrifice
humain
                                        l'homme 
                                        squelette volant
                                        poudroie les ombres
fléau du dernier soleil
Il marche,                       il a  beaucoup
                                       marché
c'est son unité d'abandon
                                obsession pour 
   une scène obsédante
il glisse
fendu est le temps 
.../..."
Jean Daive-extrait de: "Entre deux draps, dans un égout "

derrière la tête du monde
derrière la tête du monde
 du 24 au 26 juillet à Airvault (79)
   ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^|||||||||||||||||||||||||||||||||||||
.../...
Il jette les noeuds
dans les temples. "Oui"
j'écris autrement
il jette les topologies
dans les temples. "Oui"
un philosophe au fond de sa cellule
lime chaque matin les barreaux
et pense à légiférer la liberté
Lime enroulée dans linge mouillé
lime langée, donc-liberté langée
"Oui"
lois langées-peut-être
Une cellule à la place du feu
et non du four
là, il pense, mais côte à côte
deux infinitifs à propos du mot
L.i.b.e.r.t.é. -
                                          
                                                     légiférer, répudier
.../..."
Jean Daive- extrait de: "Anamorphose d'un faune" Monstrueuse
-Editions Flammarion
derrière la tête du monde

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pjjp44 391 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine